Mon comptable me l’avait dit.

Auteur : GARRIDO
Commentaire :
Un patron de PME est dans le collimateur de l’Urssaf pour avoir avancé de l’argent sans intérêt a certains de ses employés en difficultés. Bel exemple de solidarité mis à mal par des gratte-papiers qui font du zèle.

Ce patron a créé son entreprise en 1972. Située à Giromagny, dans le Territoire de Belfort, Ultralu fabrique des échafaudages en aluminium, emploie 23 personnes et réalise 3 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« J’ai eu un contrôle en juillet, rien de spécial. Ils ont relevé que j’avais prêté de l’argent à certains salariés [via l’entreprise qu’il dirige, ndlr].

L’un de mes employés s’était fait expulser de son logement avec deux enfants en bas âge parce qu’il ne pouvait plus payer son loyer. Je lui ai avancé 3 000 euros, qu’il rembourse pendant trente mois à raison de 100 euros par mois. »

« Des prêts de 200 à 1 000 euros, pour quelques mois »

Pour l’inspecteur de l’Urssaf (l’organisme qui assure le recouvrement des cotisations de sécurité sociale), l’absence d’intérêt sur les prêts est un avantage bénéficiant au salarié et doit figurer dans l’assiette des cotisations.

Il calcule que les intérêts devraient se monter à 3 500 euros et réclame à l’entreprise 1 750 euros de cotisations supplémentaires.

Je laisse ce message sur la rubrique “Ecrire” mais je pense qu’elle peut être mise sur la page “Accueil” pour pouvoir susciter des commentaires.
Pour moi ma réaction c’est la consternation !

NDC : malheureusement, Michèle, comme je l’écris dans le titre, tu ne peux pas prêter de l’argent à tes employés sans intérêts.
Il faut au minimum leur compter la valeur de taux de base bancaire et le chef d’entreprise dont je suis n’aura pas de PB.
Et il y a certainement beaucoup d’autres patrons qui aident leurs employés qui sont dans la mouise(et cela n’a rien d’extraordinaire), il faudrait peut-être un jour que ça se sache, plutôt que de laisser croire que nous sommes tous pourris ! (Allusion faite à ceux qui nous comparent à des personnes ayant des propos qui se rapprochent du niveau des caniveaux.)

9 commentaires sur “Mon comptable me l’avait dit.”

  1. GARRIDO

    “la législation pour conforter leur zèle ! ”
    Juste ceci pour “dédouaner” les employés de l’URSSAF.

    #4161
  2. Jacques K.

    Merci Christian,

    Une dernière précision. Il est question d’un prêt de 3.000 € sur 30 mois. Avec un taux de 3,5%, on arrive à, grosso modo, 160 € d’intérêt et donc 80 € de cotisations.

    Loin des 3.500 € dont il est fait état.

    Pour arriver à 3.500 € d’intérêts, c’est 100.000 € qu’il faudrait prêter pendant un an.

    Il y a 23 salariés. Il me semble improbable que le patron ai prêté 4.000 € à chacun de ses salariés. Je penche plutot vers une histoire de prêt finalement pas remboursé, ce qui n’est rien d’autre qu’une prime.

    Jacques

    #4159

Laisser un commentaire

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

8 visiteur(s) en ligne actuellement
8 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 03:07 am UTC
Ce mois: 46 , à 07-04-2021 02:04 am UTC
Cette année: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050