Vous saurez tout, sur la socca!

S’il vous plaît, prononcez “Sôca”, en insistant sur le “O”, autrement on ne comprend pas! 🙂

Je suis allé à la rencontre de ce commerçant sur le quai d’Honneur, avant de déjeuner, pour vous faire découvrir ce qu’est la “soca”, un pur bonheur pour ceux qui aiment bien sûr!

www.bandol-blog.com

Tags:

6 commentaires sur “Vous saurez tout, sur la socca!”

  1. Marie France

    Message:
    En lisant les différents articles publiés , je retrouve une préparation que je connaissais pour l’avoir découverte , lors de séjours en Andalousie , sous le nom de “calentita” , recette qui datait, d’après les amis espagnols qui me l’ont faite goûter , de la venue des arabes en Espagne il y a des siècles de cela .
    Si ça n’est pas tout à fait pareil , ce sont des recettes qui se ressemblent beaucoup

    #13097
  2. jacques rullier

    Qui ne s’est jamais régalé d’une bonne salade de pois chiches assortis de fines rondelles d’oignon, ou même pour les véritables amateurs, d’une craquante cébette?
    Je veux parler d’authentiques pois chiches, tendres et moelleux, et non de ces billes résistantes que l’on trouve malheureusement trop souvent sur nos tables aujourd’hui…
    Le pois chiche, Cèse en Provençal, est la graine du Cicer Arietinum
    (aries, le bélier) dite encore Cicerole, pois pointu (pese pouchu)ou cornu, à cause de son bec caractéristique qui le fait ressembler plus à une petite noisette qu’a un pois rond.
    Cette légumineuse Méridionale vient bien sur nos terres à condition selon le dicton, “de semer les chiches au mois de février”
    Les varois d’autrefois se délectaient de pois chiches qu’ils préparaient de plusieurs façons.
    D’après la recette traditionnelle, les pois chiches, devaient être cuits dans une eau ayant au préalable bouilli avec un nouet de cendre de bois.
    On lui préféra plus tard la potasse et la “bicarbonate”, les pois chiches se consommaient aussi en purée ou en farine.
    La préparation la plus rustique, le “Brigadèu”, consistait en une soupe de farine de Cese que l’on touillait dans une marmite avec un baton de laurier sauce avant de la laisser épaissir à son goût.
    On accomodait aussi la farine sous forme de panisses, de socca à la Niçoise ou de cade à la Toulonnaise.
    La cade et ses marchandes, avec leur tabblier, leur grand plateau calé sur la hanche, leur minuscule couteau rond et leurs cornets de papier gris faisaient jadis partie du folklore de Toulon, depuis que les Génoises, y apportèrent cette friandise voici bientôt deux cents ans.
    Il est coutumier en Provence de manger un plat de pois chiches le Dimanche des Rameaux.
    Cette tradition Provençale se réfère à un évènement extraordinaire survenu il y a très très longtemps le jour des Rameaux.
    En 1319 régnait en Provence une de ces terribles disettes, hélas fréquentes dans la première moitié du XIVe Siècle.
    Les Gens des campagnes mouraient de faim.Un tiers de la population Provençale aurait ainsi succombée en quelques années.Les habitants de la région durement touchés réduits à se nourir de glands qui se faisaient de plus en plus rares.
    Le jour des Rameaux térrassés par la faim les Toulonnais s’étaient traînés jusqu’a l’Eglise implorant un Miracle.
    Soudain une voix s’éleva, venant du dehors.
    Deux voiles devant nous!!!
    Deux bateaux vinrent bientôt s’ancrer dans le Port, envoyés au secours des Provençaux par le Roi de Sicile…
    Les cales étaient pleines à craquer de pois chiches…
    Et c’est ainsi qu’a partir de ce Miracle, les Toulonnais prirent l’habitude de manger un plat de pois chiches le Dimanche des Rameaux.
    L’histoire ne nous dit pas comment cette tradition dépassa le cadre de la cité Toulonnaise pour se répandre dans toute la Provence.

    #13093
    • C.V.

      Bienvenue sur BB, Jacques.
      Vous avez réveillé en moi quelques délicieux souvenirs de purée et de salades de pois chiches que me faisait ma maman. Et je ne parle pas de cette portion de socca brulante, sortie du four, toute dégoulinante d’huile d’olive que je savourais assis sur un banc de la place Garibaldi à Nice.
      Ciao, Jacques!
      Et encore merci!

      #13094

Laisser un commentaire

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

3 visiteur(s) en ligne actuellement
3 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 7 , à 12:04 am UTC
Ce mois: 41 , à 06-04-2021 09:08 am UTC
Cette année: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050