La loi littoral

Clic sur l'image pour lire l'article d'Arnaud Gossement

C’est très grave , car on va voir fleurir des ” parcs ” éoliens et solaires photovoltaïques sur les cotes , dans la bande des 100 mètres, de grande surface et de grande hauteur ,qui ,sous couvert ” environnemental “, feront surtout la joie des poids lourds de l’énergie, au mépris total de l’environnement, des sites et paysages, et sans consultation publique.
On découvrira au hasard d’une ” échappée ” indiscrète que ce genre de projet a été négocié par nos élus, si sensibles aux lobbyistes argentés ….
Je suis très inquiète de ce projet qui va passer en catimini avec l’appui des verts intégristes qui sont obnubilés par le problème énergétique et qui sont dans le ” à tout prix ” sans penser globalité environnementale, sans remettre en question le fait que la recherche est hyperactive sur cet épineux sujet, et que des solutions plus novatrices et moins impactantes pour l’humain et la nature vont apparaitre immanquablement dans les années a venir.

Muriel Anguenot

5 commentaires sur “La loi littoral”

  1. C.V.

    @Muriel
    Tu as raison de t’inquiéter, tu n’es pas la seule.
    Nos rivages étant ce qu’ils sont, ce n’est pas tant leur profondeur qui pourrait poser problème chez nous pour installer des éoliennes, mais plutôt la force et la constance du vent!
    D’en parler ne fait de mal à personne.
    Notre député disait que je ‘l’amusai” quand j’évoquai avec lui les gaz de schiste.
    Nous aurons de plus en plus besoin d’énergie pour subvenir à nos besoins, il faut que nous ayons conscience que nous pouvons continuer à détruire notre planète si nous ne prenons pas garde.
    Il faut trouver et développer les sources d’énergie propre et s’il nous en manque il faut faire des économies de consommation.
    Le débat n’est pas clôt, il ne fait que commencer.

    #10541
    • Jacques K.

      La force et la constance du vent n’est pas un problème, regarde le nombre d’éolienne dans la vallée du Rhone, en Camargue ou dans le Roussillon.

      Quand à la profondeur, si on cherche, on trouvera facilement la lagune des Embiez, pas bien loin, où on pourrait même aller à pied visiter l’éolienne… Plus laid pour nous, la ligne de récif entre le grand Rouvreau et les Magnons (cette petite balise à l’ouest de l’archipel des Embiez) serait aussi un site exploitable.

      Et quand on pense maintenant que l’on sait forer le pétrole à plus de 1000 m de profondeur, je ne vois pas bien la difficulté technique qu’il y aurait à poser ces éoliennes sur des barges ancrées au large.

      Cela dit, je pense que la fin de l’énergie abondante et bon marché marquera également la fin d’un mode de vie. Les énergies renouvellables ne remplaceront jamais les énergies fossiles que nous avons dilapidées en moins d’un siècle.

      Jacques

      #10542

Laisser un commentaire

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

8 visiteur(s) en ligne actuellement
8 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 18 , à 06:38 pm UTC
Ce mois: 41 , à 06-04-2021 09:08 am UTC
Cette année: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050