Bandol Magazine N°24

BM-24

Le résultat de la téléconsultation dans le dernier numéro de Bandol Magazine en téléchargement
La masse silencieuse peut enfin s’exprimer!

Elle peut s’exprimer ICI aussi!

Bonne journée!

www.bandol-blog.com

10 commentaires sur “Bandol Magazine N°24”

  1. Salvatore MANZONI

    Bonjour les BB,
    je viens de lire le dernier commentaire de Maurice SANTONI en ce qui concerne le tri des déchets et c’est ce qui m’incite à en remettre une deuxième couche: nous allons avoir un troisième bac bien! Un jour nous en aurons un quatrième…Pour ma part ce n’est pas ce qui a retenu le plus mon attention:
    J’ai reçu la feuille de chou quatre pages intitulé “le tri en porte à porte – Bandol 2013” je ne vais pas critiquer les calendriers ce n’est pas mon rôle, par contre page 4 de la dite feuille de chou il y un petit rectangle rouge intitulé “les produits refusés”
    J’énumère:
    -les seringues :les professionnels de santé ont-ils un réseau d’élimination des déchets ?
    -les médicaments: un neuroleptique n’entraîne pas les mêmes risques sanitaires qu’un laxatif…Que devons-nous en faire?
    -Les explosifs: là je commence à me taper le cul par terre!!! Qui n’a pas dans sa cave quelques grenades OF, obus de mortier, C4 ou autre TNT… Etant du métier voilà pour moi ce qui est considéré comme explosif.
    Alors je pose la question: quelles sont les matières explosives auxquelles ce papier fait allusion? Au passage un éclaircissement éviterait la farce de l’année dernière concernant le corps inerte d’un marqueur Jour/nuit (c’est à dire un tube en bois peint plein de vide) qui a révolutionné une partie de Bandol (vous ne l’avez pas vu cette galéjade sur le journal municipal!!! Elle valait dix!)
    -L’amiante: le sujet devient plus épineux. Il existe encore dans les maisons des “Everite” ou des tuyaux en fibrociment… Que devons-nous en faire lors d’une modernisation d’habitation ? Et bien il y a des gens qui ont LA solution: la colline tout simplement…
    -La laine de verre: voir paragraphe ci-dessus.
    Il y a quelques années j’avais été confronté à ce problème lorsque j’avais engagé des travaux dans la maison du Beausset: pour la laine de verre un papy m’en avait débarrassé pour isoler un poulailler et pour le fibrociment j’avais cassé à la masse un tuyau (c’est dur et nocif) et je l’avais mélangé aux “frachans” que j’avais jetés à la déchetterie.
    Une bouteille de gaz VIDE est restée dans ma cour pendant deux ans car je n’avais pas de papier pour la rendre même gratuitement jusqu’au jour où un monsieur qui s’occupait d’un organisme humanitaire l’a récupérée et vous savez pourquoi?A la déchetterie on me l’a refusée!
    Alors quand on répondra sérieusement à ce type de questions je reverrai ma position vis à vis des politocards!
    C’est bien beau de faire de la pub mais encore faut-il que TOUS LES DECHETS soient pris en compte. Refuser des déchets OK, mais on en fait quoi?
    SM

    #17580
  2. Maurice Santoni

    Moi, je voudrais revenir sur deux points :

    – le premier concerne le tri des ordures ménagères. C’est bien de solliciter une nouvelle fois les citoyens et de les responsabiliser mais en contre partie du travail que vont faire les citoyens bandolais à la place des sociétés de tri des ordures ménagères, il faudrait que notre cher Monsieur PALIX envisage de diminuer la taxe des ordures ménagères dont il fixe le montant avec ses conseillers municipaux.

    – Le deuxième concerne les résultats de ce fameux sondage qui a été payé avec l’argent du contribuable et dont les objectifs sont plus que douteux (certains parlent de sondage pré-électoral ?). Notre Monsieur PALIX nous indique qu’il est satisfait du taux de participation des bandolais qui s’élève à 25% avec 4670 sondés (4753 sondés moins 83 qui ont refusé de répondre)…. Ces chiffres me paraissent plus qu’incohérents dans la mesure où si 4670 sondés représentent 25%, le nombre de sondés potentiels s’élèverait à 18680, soit deux fois plus que la population bandolaise qui s’élève à environ 9000 personnes. Il faudrait donc que Monsieur le Maire nous explique cette incohérence.
    De ce sondage biaisé dont les questions étaient dirigées, Monsieur PALIX se félicite et s’autosatisfait des réponses qui ont été apportées. Monsieur PALIX oublie de nous dire qu’il a volontairement oublié de poser les questions qui fâchent et dont les bandolais se seraient fait un plaisir d’y répondre. Parmi ces questions on peut citer « Etes-vous satisfait de la fiscalité communale ? », « Etes-vous satisfait de la politique communale en matière d’urbanisme, de tourisme, de jeunesse, …… » mais rien de tout cela…. que des questions à la gloire du Maire !!! Avec ça on n’est pas plus avancé et surtout on ‘enfume’ les pauvres naïfs qui lisent les commentaires qui sont publiés dans le Magazine de Bandol.

    En lisant ce journal bourré d’incohérences et dont la photo du Maire apparaît sur presque toutes les pages, j’ai surtout l’impression de lire un journal de propagande électorale au service du Maire plutôt qu’un journal d’information de la vie bandolaise comme ce fut le cas jadis.

    #17574

Laisser un commentaire

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 03:04 am UTC
Ce mois: 41 , à 06-04-2021 09:08 am UTC
Cette année: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050