Vagues … à l’âme !!

Voilà quelques photos pour accompagner mes “divagations” du week-end, tout gris ce matin… sans doute pluvieux ensuite comme tous les week-ends moi qui suis un vrai lézard, j’ai un peu le blues !!
Mais on va survivre et il faut souhaiter que le prochain week-end soit meilleur pour la fête des Vins car c’est sous le soleil que je voudrais retrouver Bandol!! Eaux et vins ne font pas forcément bon ménage !!
Bon samedi
Marie France

 

Vagues … à l’âme !

La douceur du printemps pointe à peine son nez

Que déjà la côte en fête reprend un air joyeux

L’air se parfume de senteurs délicates et variées

Finis les longs frimas et les caprices des cieux

Les vagues vont et viennent finement dentelées

Le paysage s’ensoleille et semble plus lumineux

Elles louvoient sans bruit entre îles et rochers

Elles jouent la palette des plus beaux camaïeux

Prêtes à tout pour exister et nous ensorceler

Leur meilleur atout c’est le ciel radieux

 

Le bel été égrène quelques notes d’une chanson

La mer a l’éclat limpide de la pureté du diamant

Les vagues clapotent doucement sur le sable blond

Telles une caresse fraîche sous le soleil brûlant

Elles s’étalent nonchalamment jusqu’à l’horizon

Fugaces bulles de lumière jouant avec le vent

Parées d’ un léger nuage d’écume dans leur sillon

Elles entraînent avec elles mille et un gréements

Qui virevoltent dans un incessant tourbillon

Câlines et secrètes elles se glissent délicatement

Le long des coques en un imperceptible frisson

 

Un long cortège de nuages annonce l’automne

Les vagues tout à coup perdent leur sérénité

Parfois au loin le bruit du tonnerre résonne

Les plages désertées ont l’air de s’ennuyer

Seules quelques feuilles mortes tourbillonnent

Un voilier solitaire sur le sable s’est échoué

Le vent s’accroche dans son mât et bourdonne

Bientôt s’installent la fraîcheur et l’humidité

Les rayons du soleil peu à peu démissionnent

Fidèles quelques pêcheurs et passionnés

Prennent encore la mer souvent bougonne

 

Quand l’hiver hostile rentre de son long voyage

Et vient à grands coups répétés frapper le heurtoir

Les vagues impétueuses deviennent sauvages

Elles frappent avec violence les roches noires

Brusquement se retirent et abandonnent le rivage

Puis brisent leurs chaines pour mieux crier victoire

Elles soulèvent alors coquillages et branchages

Pour les engloutir au plus profond de leur miroir

Voici venu le règne des tempêtes et des orages

La mer se fâche en proie à un grand désespoir

Les vagues en ont définitivement fini d’être sages


Marie France

 

www.bandol-blog.com

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 7 , à 12:04 am UTC
Ce mois: 16 , à 10-08-2020 04:33 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050