Représentation théâtrale

CHANTELOUBE  7 octobre

Hor Bill SOLDAT O

Avec mes confrères du Cercle des Auteurs Bandolais, pour la commémoration du centenaire de la grande guerre, nous avons organisé une représentation théâtrale à la médiathèque de Bandol. Celle-ci se déroulera le mardi 7 octobre 2014 à 20h00. Réservation des places (10 euros) au centre culturel. Venez-y nombreux. (lire plus bas)

Le Spectacle a obtenu le Label de la mission du Centenaire. Ce label distingue les projets les plus innovants et les plus structurants pour les territoires. Les projets labellisés figurent sur le programme national officiel des commémorations du Centenaire.
Une pièce de théâtre inspirée de faits réels, du vécu de soldats provençaux, de l’appel à la mémoire populaire et d’écrits de grands écrivains français du XIXème et du début du XXème siècle.
En célébrant le centenaire de la guerre de 1914-1918, la France rendra hommage à tous ceux qui ont enduré les pires souffrances et qui ont laissé la vie dans cette première guerre mondiale. Cet anniversaire sera l’occasion de rappeler les causes d’une des plus grandes tragédies de l’histoire et ses conséquences dont certaines, parfois inattendues, ajoutèrent la souffrance morale d’une population à celle de ses soldats. Pour le Midi, c’est incontestablement le cas de l’affaire du XVème Corps, de ses fusillés pour l’exemple et de leurs familles, qui mérite d’être rappelé. LA LÉGENDE NOIRE DU SOLDAT O porte témoignage de leur injuste destin à travers celui du soldat Auguste Odde fusillé le 19 septembre 1914 comme le furent plusieurs de ses compagnons d’armes pour le seul fait d’avoir appartenu au Corps d’armée du Midi.

« Il faut courir voir “La légende noire du soldat O”. Non seulement pour redécouvrir l’affaire scandaleuse du XVème Corps, ce corps d’armée provençal injustement accusé de lâcheté en 1914 et le destin tragique du soldat Odde, fusillé pour l’exemple, mais pour comprendre comment un siècle d’hystérie ethnique et politique anti- méridionale put justifier la manipulation du Gouvernement et de l’armée. Avec une grande économie de moyens, qui produit une efficacité théâtrale des plus grandes, servie par quatre comédiens de qualité, Neyton mêle la réalité et le rêve, le front et la maison, l’écrit raciste séculaire et le drame présent. Une réussite. » René Merle – La Marseillaise
« Une pièce bouleversante, remarquablement mise en scène et interprétée. Dans sa pièce, André Neyton livre une histoire tragi- comique remplie d’émotion. Toute en subtilité. Le militaire écrit à sa
famille entre deux obus ; la Madelon l’exhorte au combat ; dans les salons parisiens, les bien-pensants tissent le drame d’un racisme méconnu. » Var Matin
« Alternant chants patriotiques en direct, projections d’images de guerre sur un écran en fond de scène, et actions, ce spectacle, très bien conçu, porté par quatre beaux comédiens va droit au cœur. Mêlant humour (souvent) noir et gravité du propos, il ne se laisse pas oublier. » La Provence

Salutations amicales à tous !!!
Christian Beninati

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

7 visiteur(s) en ligne actuellement
7 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 12 , à 02:07 pm UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050