Reportage ! les joutes du 11 août.

Cela aurait pu être plus grave.
Il ne s’agit, aux dernières nouvelles, que d’une jambe cassée.
Les secours ont eu du mal à extraire le blessé de l’eau du port.
On imagine un peu si la fracture avait été une fracture ouverte, compte tenu des résultats d’analyses de cette eau que nous avons fait faire…Je n’avais pas trop envie de me rendre sur les lieux de cette animation, c’est Patrick Lacaze qui m’a fait parvenir cette série de photos.
Son commentaire suivra.

www.bandol-blog.com

21 commentaires sur “Reportage ! les joutes du 11 août.”

  1. Laforest Jacques

    Bravo à la maman du”gamin” pour sa mise au point concernant cet incident.
    Manifestement quelques habitués de ce blog se font un malin plaisir de dénigrer tout ce qui se passe à Bandol. J’ai fréquenté de nombreux champions de France de ce sport et n’y ai jamais vu d’accident grave! Ni d’intoxication du fait de la qualité de l’eau. Ce sport se pratique toujours dans les ports de nos villages varois pour la plus grande joie des spectateurs

    Il est de tradition , d’ailleurs qu’il y ait une troisième mi-temps, joyeuse et bien arrosée qui réconcilie les compétiteurs et qui les désinfecte de l’eau salée qu’ils auraient pu malencontreusement ingurgiter.
    Celui qui reste debout sur la tintaine, après une passe, est déclaré “FRERE”.
    Les enfants , peuvent effectivement participer aux joutes dès l’age de 8 ans .
    Ce sport, car c’en est un, avec une fédération et des règlements stricts est d’ailleurs pratiqué sous une forme légèrement différente sur les plans d’eau intérieurs comme à Chalons sur Saône par exemple
    Jacques Laforest

    france de ce sport

    #9440
    • patrick lacaze

      patrick lacaze
      chère madame,
      merci de participer à ce blog car celà dénote une réelle prise de conscience de votre part.
      J’ai vu mes premières joutes à l’âge de 6 ans à Roman sur Isère, je n’ai rien contre les joutes.
      la photo avec les détritus c’est bien là où ont eu lieu les joutes et je confirme que l’eau du port de bandol est très largement infectée en dehors de l’aspect spectaculaire de cette photo qui à elle seule ne prouve rien. Je peux vous communiquer un résultat d’analyse très récent (j.lacaze@sfr.fr)et vous pourrez communiquer ce résultat à votre médecin pour savoir si je galège. Vous pourrez aussi communiquer ce résultat entre vous de façon que chacun prenne les décisions qu’il veut.
      Nous avons débattu de l’utilité de distribuer ce document sur le lieu des joutes après avoir constaté qu’il était tu et controversé, mais nous ne sommes pas des guerriers de l’inutile … Il y a un temps pour tout, il y a des moments où ce n’est pas le moment.
      On doit pouvoir faire coexister raison et passion mais celà se fera sous la responsabilité de votre groupe et je ne suis pas partie prenante dans vos débats. Simplement je vous le dit : c’est très très craignoss.
      J’ai fais mon service dans les paras (volontaire PDL) je ne suis pas du genre chochotte. J’aurais parfaitement pu aller dans l’eau pour porter secours si celà avait été nécessaire, malgrès ce que je sais de cette eau et que visiblement vous ignorez. Je suis également moniteur de voile et j’ai beaucoup pratiqué lorsque j’étais étudiant. A ce titre j’ai été confronté à des situations très difficiles. Il parait que je suis fiable dans les coups de vent, aussi la nuit, aussi pour assurer la mise à l’abri d’un groupe d’enfants en panique.
      On peut donc combiner prudence et défit sportif tout en sachant que le risque zéro n’existe pas.
      J’ai élevé mon fils dans cet esprit et le voilà coach pour la fédé de voile après une longue carrière de sportif de haut niveau. Pourquoi pas le votre ? c’est tout le mal que je lui souhaite, à charge pour vous d’accepter les risques tout en sachant doser ces risques (la lance inadaptée, pas de protection visage, l’eau infectée, hélices des embarcations annexes non carénées, pas de potence, pas de palan, pas de harnais de levage, etc.) autant de pistes de réflexion que je vous propose.
      Pour finir j’ajoute que nous nous exprimons avec sincérité et que penser que nous racontons n’importe quoi pourvu que « ça fasse chier le maire » est une analyse totalement fausse qui n’a pas d’autre intérêt que de rejeter en bloc nos observations et donc de ne pas reconnaître leur bien fondé et donc de ne pas augmenter le niveau de précaution.
      La critique stérile n’est pas mon fort et j’ai préparé quelques croquis à propos d’un système simple et pérenne pour sortir un blessé grave de l’eau lorsqu’on ne dispose pas d’un plan incliné (ce qui est le spectacle auquel nous avons tous assisté). Si vous souhaitez participer à l’élaboration de ce prototype merci de me contacter par le mail que je vous ai donné.
      mes plus sincères sentiment patrick lacaze.

      #9443

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

5 visiteur(s) en ligne actuellement
5 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 10 , à 04:06 am UTC
Ce mois: 16 , à 10-08-2020 04:33 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050