Réponse du Docteur Palix, Maire de Bandol, au message de M.Gad

Il m’est difficile, comme pour beaucoup de Bandolais, de comprendre le prolongement de l’affaire Bandol Station Voile (BSV) à travers les propos mensongers et diffamatoires que M.GAD a portés sur la place publique et du faux témoignage de M.GARNERO paru ce jour dans Var Matin.
Comme il le dit lui-même, c’est sa 2ème grève de la faim. La première date de décembre 2000 : « j’ai encore en mémoire le 6 décembre 2000, après 7 semaines de grève de la faim »… « j’entends encore tous les jours les conseils des flics de la PJ à la veille de ma garde à vue en 2000 de donner BOGI si je ne veux pas finir en prison ».

J’ai appris l’historique des relations GAD-SUQUET-BOGI-BAROIS par la presse de l’époque et les courriers adressés aux élus depuis 2008 par M.GAD, M. Maurice CONNAT et Mme CONNAT-LERAT.
Entre les années 2001 et 2006, le procès BSV qui a défrayé la chronique, s’est soldé par la condamnation de M GAD à 6 mois de prison avec sursis et 7 500 € d’amende (Var Matin).

Des courriers de M.GAD aux élus et de la lettre envoyée à M.BOGI du 3 juin 2009, voici quelques extraits :
« Marcel il y a plus d’un an nous nous rencontrions pour faire le point sur les modalités de ma réintégration à Bandol, suite à ton retour aux affaires »
« D’une voix ferme, sincère, chaleureuse et déterminée, en me tapant sur l’épaule, tu m’as dit « Fais moi confiance, laisse moi passer l’été, tu attaqueras en septembre pour préparer la saison 2009 » « c’était pour toi une évidence, un juste retour des choses ».
« Dans la tourmente des évènements, tu as été heureux de nous voir tenir ZANNA et moi, face aux enquêteurs, au procureur et aux juges, d’avoir fermé nos gueules et cela malgré les gardes à vue et 8 semaines d’emprisonnement pour rien, ne rien dire, ne rien lâcher » « ne crois tu pas qu’il est temps de rectifier les tirs ? Marcel réveilles toi, tu as perdu le bon sens et la mémoire ?»

M.GAD voulait postuler pour la SOGEBA, sa candidature proposée par M.BOGI a été refusée par l’ensemble des administrateurs dont faisaient partie Messieurs BOGI, SAGNIEZ et GARCIA.
Pour ma part, j’ai toujours écouté les propositions de M.GAD avec politesse et patience, bien qu’elles tournent au harcèlement depuis plusieurs mois.
Mon humanité m’a conduit à lui proposer, devant ses difficultés financières, une aide personnelle pour ses enfants. Il a refusé en exigeant une réhabilitation. Cette aide financière fut ma seule promesse.
Comme il l’a écrit à M. BOGI en parlant de moi « Les erreurs commises ne sont pas les siennes ».
Aussi, je ne comprends pas ce brusque changement de responsabilités. Si M.GAD veut engager une procédure judiciaire pour être réhabilité, qu’il ait le courage de l’engager à l’encontre des vrais responsables de l’époque et j’en accepterai la conclusion.
Enfin, si M.GAD va jusqu’au bout d’une démarche plus courageuse qu’une pseudo grève de la faim, qu’il confirme ses dires « Les condamnations du Président de BSV et moi-même sont dues à la volonté des élus de l’époque »… au lieu de se tourner vers le nouveau 1er Magistrat et son équipe en oubliant les vrais responsables qui ont une dette envers lui.
Personnellement, je n’appartiens pas à ces politiques qui ont laissé salir son image, mais mon équipe et moi-même ne tolérerons pas plus longtemps les propos mensongers, calomnieux qui entachent notre probité et notre humanité.

Si quelqu’un a jeté l’honneur de M.GAD selon ses dires « aux chiens », ce n’est pas une raison pour salir l’honneur des innocents et prendre en otage un membre de ma famille de 92 ans harcelé par des sonneries nocturnes depuis cette grève.
Que les vrais responsables de cette situation aient le courage de se lever et de participer à la réhabilitation de M.GAD s’ils l’estiment juste et nécessaire.

NDC: Ce message a été diffusé en commentaire il y a deux jours.
Comme précédemment, je vous le présente en article pour être sûr qu’aucun d’entre vous ne sera passé à côté.
D’aucun auront remarqué que je suis allé salué Monsieur Palix lors du Conseil Municipal pour lui faire remarquer que j’avais mis ma caméra comme d’habitude dans le public, mais j’ai également salué Monsieur Bogi, Monsieur Sagnez, Mme Frédérique Lerat, enfin pour faire bref, je ne suis fâché avec personne.
Et ce qui m’ennuie en ce moment c’est le comportement de certains face à la grève de la faim de Monsieur Gad.
Beaucoup ne savent pas ce qu’il en est exactement de ce dossier et moi le premier.
C’est pour cette raison que je ne prends pas partie. Je l’aide comme je peux.
Si Alex a des arguments à défendre, les tribunaux sont là pour ça.
Compte tenu de la lenteur de la justice pour certains dossiers, rien n’empêche les sympathisants d’Alex de créer un “Collectif pour sa réhabilitation” et ainsi lui permettre d’attendre l’issue des procès s’il devait y en avoir.
Si certains s’inquiètent de la santé d’Alex, libre à eux de se manifester et de lui apporter toute l’assistance nécessaire, surtout si ils sont médecins.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

0 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 04:30 am UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050