RDV avec Ferdinand Bernhard

Interview réalisée avec Laurent Di Génaro de TV83 et le service communication de la Mairie de Sanary.
Quelques tâtonnements encore de ma part, mais je m’améliore…
Tout espoir n’est pas perdu 🙂

www.bandol-blog.com

7 commentaires sur “RDV avec Ferdinand Bernhard”

  1. C.V.

    Je rajoute que j’ai proposé à Monsieur Palix ce matin à 8h, par l’intermédiaire de son directeur de cabinet, de s’exprimer sur le même sujet à l’occasion d’un enregistrement vidéo, si possible avant le 12 septembre.
    On me suggère également de prendre contact avec Monsieur Tambon, président de la CCSSB.
    De toutes les façons, nous serons présents, ma caméra et moi, le 12 septembre à la salle des fêtes du plan du Castellet, pour assister à ce conseil qui décidera de l’avenir de notre communauté.

    #10024
  2. patrick lacaze

    Il m’apparait très clairement que cette association nord sud est l’association de ceux qui ont la mer et pas de terre et ceux qui ont la terre et pas de mer. C’est aussi l’association des communes “pauvres” rurales peu peuplées et des communes riches “estivantes” fortement peuplées. comme le dit Christian : “projet, projet, projet”. Mais où placer des projets si on n’a pas de sol ?
    De toute évidence ce type de liaison nord sud est beaucoup plus enrichissante comparé à une association horizontale est ouest qui ne saurait que mettre en conccurence les villes côtières qui n’ont pas de différenciation à apporter hors c’est la différence qui enrichit (n’en déplaise au feuneu).
    Le modèle incroyablement réussi des vins de bandol ne peut laisser personne indifférent. Bandol porte le nom (comme saint tropez porte le nom ) par le sea sex sun and sand, mais le travail de fond, le lavoro comme disent les italiens, le labour, le labor, est assuré par l’arrière pays.
    Que serait Cannes sans son arrière pays ? Ses cultivateurs de parfums, ses racines, ses sculpteurs, ses poètes, ses peintres. Ces gens SONT Cannes aux yeux du monde, mais ils ne sont pas à Cannes, ils sont réfugiés dans les montagnes avoisinnantes et c’est toute la richesse de cette comunauté de communes que je vois enfin se souder avec l’entrée de Sanary.
    Et comme le dit Ferdinant Bernard : “à échelle humaine” de façon à échapper à la mainmise des technocrates.
    amitié à tous pehel

    #10023
  3. C.V.

    Projet, projet, projet !
    Je crois que j’ai compris quelque chose !
    Si nous voulons être crédibles avec notre Communauté de Communes Sud Sainte Baume, il nous faut des projets communs.
    Sommes nous capables de nous entendre entre nous, déjà Sanary et Bandol et encore plus avec les autres communes pour construire des projets.
    Quels pourraient-ils être?
    Qui sommes nous?
    Quels sont les outils mis à notre disposition par la nature.
    Car pour l’occasion, ce ne sont pas nos infrastructures industrielles qui pourraient nous permettre de le faire.
    Si, deux!
    Le circuit Paul Ricard et la zone d’entreprise qui devraient, avec notre méditerranée, être les deux acteurs maitres de cette communion.
    Et bien sûr le cépage des vins de Bandol qui nous rassemble au delà de nos frontières administratives.

    #10021
    • C.V.

      Quand je me relis, je me demande si c’est bien moi qui ai écrit! 🙂

      Le Circuit Paul Ricard, la zone industrielle de Signes, la mer, le vin, le soleil…
      Nous avons tout ça en commun, si nous étions solidaires, nous les mangerions tous!

      #15246

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 7 , à 12:25 am UTC
Ce mois: 14 , à 08-04-2020 02:38 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050