Qu’il est doux le chant…

Qu’il est doux le chant des Coussins Berlinois sur le Boulevard des Graviers

Quand les coussins berlinois allongés Boulevard des Graviers et accouplés à d’étranges coussinets de forme cylindrique verticalement et effrontément dressés (difficile d’éviter le nom définissant l’objet!!), susurrent et chuchotent à l’oreille, au pédalier et à la poignée, un minimum de respect pour celles et ceux qui par gymkhana ou corrida, évitent l’affrontement et le choc avec son cri de satisfaction lancé par le conducteur vainqueur. ” Touché!” sur le même ton que “Coulé!” du jeu du sous marin, ou “Ollé!”.
Dans la page ” Les gradins de la démocratie” du Vendredi 8 Juin 2012 je me suis laissé aller d’un commentaire qui répondait à notre si dévoué Christian déplorant un manque d’information et de concertation. Je terminais par l’engagement d’évoquer 2 réalisations à mettre au crédit de notre Equipe Municipale actuelle et donc voici.
Nous sommes quelques “administrés” à avoir, depuis plusieurs années, alerté les “pouvoirs publics” de la dangerosité de circulation dans le périmètre hauteur du Boulevard des Graviers, Impasse de Bourgogne, rue d’Italie, boulevard de la mer. Le Boulevard des Graviers sert depuis quelques années, de circuit d’auto mise à l’épreuve réflexologique à certains conducteurs de véhicules, coutumiers du fait. Des motos, tels des obus de mortier, dévalent leur circuit sans se préoccuper des conséquences d’un impact sur cible innocente épargnée jusqu’ici par une prudence aiguisée. Des voitures (Béhème et Mets Gomme) qui concourent au cours moi derrière ch’tatrappe après un virage sur 2 roues pour prendre le Boulevard de la Mer. La Mini vous rase le Maxi en amorçant la courbe là ou le trottoir est tellement étroit qu’il oblige à poursuivre à cloche pieds et à mettre en danger ses mini maxi. Et puis, à tout cela, le rappel pour les anciens lecteurs, de l’atterrissage, non pas d’un ULM, mais d’un voilier sur remorque, lové sur la clôture et le portail d’un résidant lui aussi aux premières loges des jeux du cirque. Incident lui-même précédé par un autre plongeon sur la même clôture d’un hors bord sur remorque trahie par un crochet de remorque déverrouillé. Un dossier avait été communiqué, à l’ancienne Equipe qui avait dépêché sur les lieux le responsable de ceci et son collaborateur accompagné lui-même de sa collaboratrice, l’Adjoint de cela (celui qui magistralement a réglé la transformation de la place du marché par un dallage mémorable aux épaisseurs discutables). Beaucoup de gestes, de paroles, des passants interrogatifs sur l’affluence soudaine de costumes, cravates carnets et stylos et puis plus rien. “Allo Charly Tango, me recevez-vous?” –silence total: le triangle des Bermudes. Copie du total, documents photos articles de presse et remise à la nouvelle Équipe dirigeante, re déplacement des, du, la, le… pas les mêmes, les nouveaux et de nouveau “Allo Charly Tango” “Glou Glou, coulé!!”
Alors dernièrement, avisant l’ Élu en charge des aménagements urbains, nous nous empressâmes de féliciter le concepteur et le décisionnaire de la réfection de la portion urbaine de circulation et de stationnement comprise entre le terrain de boules et les locaux de la DDE et profitions de lui soumettre notre problème. Le résultat ne se fit pas attendre, ces 2 accessoires de ralentissement répondront, j’en suis convaincu, aux tentations de prouesses de quelques excités. Et n’oublions pas qu’une Municipalité a le devoir d’anticiper tous les dangers courus par ses administrés.

Alors quand il faut le dire, il faut le dire: Bravo!
PS: Je m’attends à quelques contradicteurs dont l’argument reposera certainement sur le principe connu : ” Contester ce qui contrarie mes habitudes et mon égoïsme”.

Jean Sarrat

10 commentaires sur “Qu’il est doux le chant…”

  1. Salvatore MANZONI

    Bonjour Jean, bonjour Christian et bonjour les BB,
    je voudrais me joindre à ce débat avec les solutions “liberticides” qui ont été apportées…j’emploie volontairement l’adjectif “liberticide” à l’intention des abrutis qui trouvent normal de rouler à 90 km/h lorsque la vitesse est limitée à 50 km/h.
    J’aimerais en rajouter une couche au sujet de l’avenue de Vallongue et du boulevard du Bois Maurin dont je vais énumérer les éléments à risque:
    – La pouponnière
    – L’école maternelle
    – Le centre de jour pour malades d’Alzheimer
    – Le parcours est plutôt chaotique pour les piétons autour de l’intersection de ces deux voies notamment pour les poussettes, les fauteuils et les personnes âgées semi-valides
    – De nombreux estivants avec leurs enfants descendent à pied des Katikias…
    Doit-on attendre un beau carton comme le SAMU les aime pour ralentir l’allure de certains dégénérés à cet endroit là? Que je sache ce quartier dépend bien de Bandol? Mr LEVRON s’attachait à bien mener son rôle de délégué de quartier, pourquoi lui avoir enlevé cette responsabilité bénévole?
    Il y a aussi le problème des véhicules qui oublient le rond point et j’ai failli me faire renverser à deux reprises, j’espère que pour la mairie la troisième sera la bonne…
    Je vais donc prendre RDV avec l’élu responsable dans un premier temps et dans un deuxième temps une petite pétition donnera des éléments de réflexion pour pouvoir débloquer un petit budget qui ne sera pas l’égal des “expositions photographiques”.
    Mon propos est dirigé vis à vis des “zélus” qui ne lisent pas le blog de la mairie mais qui lisent bien Bandol blog, qui est un peu par certains côtés le Charlie Hebdo de la commune!
    Bonne journée
    SM

    #13308
    • Jean Sarrat

      Voila, c’est ça Salvatore, il faut enfourcher ce cheval et en faire un cheval de bataille. Quand je dis bataille je ne développe pas un quelconque esprit de litige avec la Mairie, au contraire la Mairie a démontré sa capacité à régler certains problèmes, posons les lui avec sagesse et sans déterrer la hache de guerre. Il y va aujourd’hui de la sécurité des habitants du quartier que tu évoques. Ras le bol de ces tordus à la démangeaison du pédalier. Nous je t’assure, Boulevard des Graviers et périmètre, on respire et on regarde avec satisfaction les voitures qui ralentissement et les obus de mortier qui se sont calmés.Pose ton problème, il n’y a aucune raison que tu ne sois pas entendu.

      #13309
      • Salvatore MANZONI

        Merci Jean,
        tu as toujours le chic pour des paroles encourageantes
        A bientôt
        Amicalement
        SM

        #13310
      • philippe tartare

        Tout ça c’est bien beau….mais HYPER DANGEREUX en scooter !!!

        #13311
        • Jean Sarrat

          C’est vrai que c’est dangereux pour les scooters, mais pour les piétons, sans protection, c’est comment? Quand je traverse, je ne mets pas la vie des autres en danger, comment faire?

          #13312
        • Salvatore MANZONI

          Salut Philippe,
          je roule tous les jours en scooter et si tu conduis en respectant le code:aucun danger.Je préfère ce système plutôt que les bandes pour piétons qui étaient glissantes dès qu’il pleuvait!J’ai commencé le deux roues à 14 ans,j’en ai 60 et je touche du bois avec prudence de ma part aucun problème ,par contre il faudrait que les 4 roues respectent aussi…
          A+
          SM

          #13314

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 11 , à 02:17 pm UTC
Ce mois: 17 , à 10-25-2020 11:16 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050