Qu’est-ce à dire?

Clic sur l'image pour ouvrir en PDF

Ce que je pense, ça se passe comme quand une bande de gamins se disputent un ballon pour jouer sur un terrain assez grand pour accueillir deux équipes.
Le maitre d’école supprime le ballon.
Bien qu’il ne s’agisse pas d’un jeu mais de l’avenir de notre région vinicole et touristique, l’état a décidé de ne plus nous demander notre avis concernant la LGV PACA.
Comme le disait Monsieur ALLA représentant de RFF dans une récente interview, “c’est l’Etat qui décide des infrastructures du pays”.
Ils nous demande notre avis, c’est pour la forme.

www.bandol-blog.com

Sur TF1 le reportage
sur la contestation pour la construction dans le vignoble bandolais de la LGV PACA.

7 commentaires sur “Qu’est-ce à dire?”

  1. Prinz Karl

    Le modèle type, avec finesse, prudence, langue de bois, mots choisis pour ne choquer personne et satisfaire tout le monde… de l’ écrit rédigé par les hauts fonctionnaires de notre administration… communiqué qui se veut technique et essentiellement technique (évidemment) mais en aucun cas politique (encore plus évident: quand on choisit un médiateur (monsieur MARZOLF) on ne peut qu’être au dessus des parti(e)s et en aucun dans la mêlée…. même si depuis PASTEUR nous savons que la génération spontanée n’existe pas… mais il est vrai que dans ces domaines politico-économiques, l’essentiel est de faire croire à une neutralité absolue… pour mieux faire passer les projets.

    Alors, petite analyse de texte pour une entrée en week-end.

    Le premier paragraphe…. un rappel pou rappeler le contexte de cette grande opération de concertation… aux allures un peu “napoléonienne”… pardon bonapartiste et jacobine: moi préfet de Région… et mes subordonnés préfet des départements… A vos rangs, fixe.

    Second paragraphe… Là il faut montrer le sérieux des démarches. Et alors on y va en phraséologie sinon ésotérique (ça fait bien) mais surtout à visée anesthésiante…Admirez le balancé dans la rédaction:
    “des réunions publiques et thématiques”.. “Publiques” pour bien montrer que rien, non rien n’est caché… On vous dit tout c’est promis… “Thématiques”… ben oui, non seulement on est proche du peuple (publique) mais ne plus on est sérieux… On travaille en thème (du grec thma, sujet posé)… et moi qui pensait qu’il n’y avait qu’un sujet: ligne pas ligne de TGV… Non j’apprends qu’il y a donc DES thèmes…… Bon, hé bien puisque nous sommes dans les thèmes… poursuivons alors une critique thématique, càd une critique qui étudie les thèmes constants de cette littérature de haut fonctionnaire….

    Pour terminer ce second paragraphe, vous remarquerez que le rédacteur (j’y reviendrai) a bien pris la précaution de fermer toutes les portes au cas où… Il ajoute, aprés avoir évoqué “réunions publiques et thématiques”….que celles ci ne sont qu’un des éléments de cette consultation élargie… Prudence, on ne sait jamais au cas où des esprits chagrin comme le mien ou le votre allaient imaginer qu’il manque quelque chose dans l’œuvre de consultation…
    Bref une tournure de phrase identique au petit mot “notamment” quand on ne veut rien oublier et qui permet de satisfaire tout le monde….

    Troisième paragraphe…ou l’art de marcher sur des œufs en ayant des rangers aux pieds. Admirez la pureté et la pudicité de ce langage de haut fonctionnaire:

    “Compte tenu de la difficulté rencontrée sur certains territoires”…. C’est-y pas beau ça… Affiches, pétitions, manifestations… dans un même sac estampillé “difficulté”… (et au singulier s’il vous plaît, ce qui permet de gommer les particularités)…. Le terme choisi et utilisé “territoire” est très ambigu…

    Si vous avez les temps lire un article sur wikipedia

    … et certainement pas innocent… On pèse et soupèse ses mots dans un tel communiqué… A vous de faire votre opinion… mais pour moi ce terme me fait penser au grand ouest américain, là où dans les territoire on parquait les indiens….avant de les envahir….
    Ben oui on discute avec les sauvages, mais point trop n’en faut… Si le sauvage se montre exigeant, récalcitrant ou pire s’il fait “difficulté” (nous y voilà)… hé bien tatatata , non pas la cavalerie américaine dans les plaines et vignobles… mais coup de menton, claquement de talons…messieurs les préfets aux ordres, on interrompt les discussions, concertations et autres “ions”…. car les “ions” doivent être sereins et constructifs….
    Ah “échange serein et constructif”… Que c’est beau, que c’est bien dit, sans doute écrit dans un salon préfectoral à Marseille aprés supervision dans un cabinet de l’intérieur à Paris (je n’oserai ajouter jusqu’à l’Elysée).

    Cheeeeers (on appuie longuement sur chèèèèèr) amis , nous allons avoir un échange… Asseyez vous je vous prie… mais au préalable vous prendrez bien une petite tasse de thé (prononcez avec un accent grave et allongeant le ê)…. tenez quelques “douceurs”…. C’est beau les échanges, non…. On va vous foutre en l’air vos vignobles, votre lieu de vie, votre maison… mais au préalable “on échange”… badineries soporifiques et anesthésiantes… Vous reprendrez bien encore une tasse? Non? Ah bon…. Z’êtes pas serein? Mais enfin, le TGV, c’est l’avenir, la prospérité, la joie, le nec plus ultra… Non vraiment, vous n’êtes pas constructif… allez une petite tasse de thé, soyez positif, c.o.n.s.t.r.u.c.t.i.f…. faites risettes… huuuum…
    Non! Hé bien on ne discute plus, on n’échange plus…. Coup de menton, claquement de talons…

    J’oubliais la “crème anglaise” qui nappe le début de ce troisième paragraphe… On y trouve toute la phraséologie, toute la doctrine, toute la saveur (amère) du style inimitable (et ici à la limite de la caricature) des écrits et paràle de notre haute administration politique préfectorale:aprés avoir mentionné les difficultés rencontrées… tout de suite on glisse “sur le garant de la concertation, monsieur MARZOLF, qui a été consulté… Expression typique d’un creux et d’un vide absolu: outre que ce monsieur ne représente que lui même (il fut choisi en février 2009 par nos grands politique Gaudin, Falco et Borloo), que veut dire le terme “consulté”… rien…. un avis… et alors? On demande l’avis des vignerons, de ceux qui vivent “dans les territoires” ? Voilà pour la crème anglaise… douce, sucrée… bref, on est des gentils, on discute, on concerte, on consulte… et de la crème anglaise on tombe dans la saumure ou l’eau vinaigrée: moi préfet de région puisque vous n’êtes pas gentils dans les territoires, je dis aux préfets… blablabla de ne plus concerter si vous continuez à gesticuler et faire du bruit….
    Certains aiment le sucré-salé (j’en suis)… mais là… désolé on n’est plus dans la cuisine, ou plutôt si, dans la basse cuisine et pâtisserie politiciennes.

    Quatrième paragraphe… le Comité de pilotage… Ah c’est beau ce terme technique, ça fait sérieux… On va synthétiser… encore plus sérieux… le 22 décembre… Quelle date… Vous pensez à faire vos courses pour Noël… non nous on est sérieux… pendant que vous pensez fêtes et babioles, nous on travaille, on œuvre de manière sereine et constructive (ben oui, c’est le crédo (il manque Mireille Mathieu pour ajouter “Oui je crois (ou croâââââ)).
    remarquez ce serait sympa d’aller chanter ce jour la sur la Cannebière, histoire de montrer à Gaudin qu’on “croâ” à son projet…nous les “corbeaux noirs des territoires”……

    Cinquième paragraphe…. vite vite… au cas “où ils voudraient mettre le feu” les indiens des territoires, sur la Cannebière ou ailleurs….non…. cette réunion du 22 ne sera en aucun cas une réunion décisionnelle…. non on prendra simplement le thé avec des petits gâteaux…. en attendant la bûche de Noël…. une mise en bouche quoi….

    Et le dernier paragraphe…. la “sublimitude” finale de cette ode préfectorale (si vous ne comprenez pas, de manière plus simple ce baratin, mais il faut rester au niveau de cet écrit, d’où le terme “ode” (sans l’accent svp on est en milieu où l’accent n’existe pas… neutralité oblige du service public de l’Etat) …. Donc cette réunion du 22 va s’intégrer (une réunion s’intègre toujours, elle ne se désintègre pas… mais on peut espérer) dans un PROCESSUS Ah que c’est beau un processus… avez vous déjà rencontré et discuté avec un processus, être mythique de la haute fonction publique d’Etat dont se gargarisent tous les politiques….un processus…. remarquez c’est le terme qu’il faut quand on consulte le dictionnaire… c’est ce qui nous conduit ici du projet à la réalisation du TGV par Marseille et Toulon….via vignobles et territoires… Mais ce serait trop brutal… processus c’est joli, ça fait sérieux, ça ne froisse pas, ça ne brusque pas… processus, un être gentil pour mieux vous endormir, méchants indiens des territoires rebelles…

    DONC DÉBUT 2012 N’AYEZ CRAINTE… ON VA CONTINUER À APPROFONDIR… Ça ne vous rappelle rien “approfondir… moi si… FALCO en février 2009… mais lui il préférait “affiner”…. alors continuons à approfondir, à affiner… pour faire passer la pilule….Ben oui, il faut décrisper les crispés et neutraliser… non le terme est trop violent…voir ce qui peut faire opposition (tiens… ils ne sauraient pas ce qui fait opposition….? Curieux, non?
    En fait la véritable opposition… ben c’est qu’il y a des élections en principe durant ce printemps 2012… alors…. rendez vous à l’état 2012… on verra après….

    Hé bien tout ça pour en arriver à ça! Imaginez la scène… le préfet de région disant à son stagiaire ENA de service de lui gribouiller un projet de communiqué… première mouture, seconde, on pèse et soupèse les mots, on avertit Paris, qui corrige, et je reprends la page, et je rature, et je modifie… Ah qu’ils sont à plaindre ces hauts fonctionnaires larbins des politiques… Suffisait d’écrire: “on attend juin 2012 et le résultat des élections”.

    Pas plus simple non, plutôt que se foutre des habitants des territoires…..

    #10986
    • C.V.

      Merci Prinz.
      Certes, nous ne ferons pas la révolution…
      Nous sommes bien trop heureux dans notre pays, du moins pour une grande majorité.
      Nous ne sommes pas un peuple du sud de la méditérannée qui a découvert les formidables moyens de communication dont nous disposons aujourd’hui.
      Celui ou celle qui ne veut pas savoir de nos jours ne peut s’en prendre qu’à lui-même si son avenir s’obscurcit.
      Il ne faudra pas venir pleurer après…

      #10987
    • Michèle GARRIDO

      @ Prinz,
      Bravo pour cette explication de texte,
      C’est du grand « Prinz » on pourrait imaginer sans aucune peine cette analyse (tirade) dite par un Lucchini en super forme

      #10988

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

3 visiteur(s) en ligne actuellement
3 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 3 , à 12:00 am UTC
Ce mois: 17 , à 10-25-2020 11:16 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050