Pour l’amour du bio

Clic sur l'image pour lire l'article de Var Matin

Ciel gris, ciel de la réflexion… Je pose quelques petites questions…
Question sur le prix des fruits et légumes sur le marché de BANDOL, place de La liberté….
Comment se fait-il que, par rapport aux autres marchés, notamment celui de SANARY, les prix sont aussi différents… et plus élevés… même à TOULON dans le quartier du Mourillon (réputé cher) , les prix sont plus bas! Manque de concurrence ? Certains disent manque de clientèle… ce qui me laisse un peu dubitatif…
Et autre question, complémentaire? Pourquoi n’y a-t-il pas de marchand(s) de légumes bio sur ce petit marché? Il y en a (ou en avait un) un par contre le jour de grand marché, le mardi… mais il lui est quasiment impossible de “fidéliser” une clientèle, ne disposant jamais du même emplacement… alors il faut le chercher si on veut s’approvisionner à son étal…
Enfin dernière question, pourquoi ne pas créer un petit marché bio sur la place de la Liberté… Certains commerçants sédentaires se sont lancés dans ce créneau, mais le débit et les problèmes de conservation leur ont fait abandonner la partie. Mais pour un commerçant de marché l’approche est différente… je sais bien que les “grandes surfaces” se sont lancées dans le bio… mais il est tout de même plus sympa de faire ses courses sur un petit marché… non ?
P.K.

www.bandol-blog.com

 

 

10 commentaires sur “Pour l’amour du bio”

  1. patrick lacaze

    comme vous le dites tous il y a un problème de prix mais c’est le client qui fait le prix donc faire baisser les prix c’est un problème d’acheteur, pas de vendeurs ….
    On retrouve le même problème dans l’immobilier.
    Lorsque je traverse marseille, au retour, je passe toujours aux marché des Arnavaux (le marché aux puces) les tomates du maroc , les vrais les belles, c’est 2 kg pour 1 € en pleine saison, donc 4 fois – cher qu’à Champion (comme ça je ne fais pas de pub mais tout le monde comprend).
    Je recommande ce marché, c’est super et c’est juste à côté de la passerelle qui longe les ports donc pas de risque de se perdre ou de perdre du temps (sortie les Arnavaux, c’est immanquable, c’est là où il y a le grand mur à la Vauban que l’on voit depuis la passerelle autoroutière). Il y a une épicerie indienne incroyable et aussi un resto et une boucherie hallal, donc la viande est plus souple… et les prix ! Et en plus dans le deuxième bâtiment … il y a les puces … enfin plutôt une brocante permanente
    Vaut le détour ! ! !

    #10782
    • Le moins que l’on puisse dire c’est que le bilan carbone de ton kilo de tomates a 0,50 cts d’euro n’est pas bon du tout, entre le transport du Maroc et ton trajet en voiture.
      Quizz:
      Combien de kilos de tomates faudra y il acheter pour amortir la conso d essence et l’autoroute allez retour???

      #10785
  2. Prinz Karl

    Non!
    Voir ma réponse ci dessous: j’ai bien mentionné à qualités identiques…. et dans cette discussion il n’est question que de produits alimentaires jusqu’à présent…peu exposés à l’importation des pays “asiatiques”.

    Si nous abordons les produits manufacturés venant “d’ailleurs”….c’est une autre question.

    #10780
  3. jmbourdon

    on voit dans vos réponses que le critère de choix est le prix et non la qualité. il faut du pas cher. ne nous étonnons pas que tous les produits manufacturés viennent des pays asiatiques, les industriels suivent l’évolution et les souhaits des consommateurs.

    #10777
    • Salvatore MANZONI

      Bonjour JMBourdon,
      en ce qui me concerne,je privilégie la qualité des produits que je mange car j’ai eu la chance lorsque j’étais minot de passer une partie de mes vacances à La Crau dans une “campagne” où j’ai pu me régaler de tous les fruits et légumes ainsi que des recettes “maison”:plats cuisinés,conserves à l’ancienne et confitures(lorsque celles-ci avaient valeur de dessert à la fin d’un repas).
      Tout cela pour vous dire que maintenant il n’est plus possible d’aller chez des agriculteurs dans leur “remise” pour acheter fruits et légumes à moindre prix et surtout de bonne qualité.
      Moralité on nous vend des tomates toute l’année,des fraises fin Février et j’en passe…personnellement j’évite ces ersatz de fruits et légumes,si tout le monde les boycottaient les producteurs tireraient la gueule.
      Dans la région il n’est quasiment plus possible d’acheter des produits sous le manteau,c’étaient ceux-là les meilleurs:j’ai encore mes sources pour des melons ,des cerises,tomates mais ça devient rare,par contre acheter des lapins et des oeufs c’est devenu impossible.
      Pour en revenir aux prix,comment se fait-il que le prix de vente d’un produit sur le marché est DIX FOIS plus cher que le prix d’achat au producteur? N’y aurait-il pas un problème? L’agriculteur que je connais un jour a passé le tracteur dans un champ de tomates où il restait en gros 2 tonnes de fruits pour la bonne et simple raison que s’il avait embauché légalement des journaliers pour le ramassage,la soupe aurait coûté plus cher que le bouillon par contre le prix de vente au grand public aurait été juteux pour les vendeurs.
      Il y a comme un malaise non?
      Bonne journée
      SM

      #10781

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 03:44 am UTC
Ce mois: 17 , à 10-25-2020 11:16 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050