Le port, les palmiers, les bornes…

Nos palmiers ont reçu sur le port leur habillage de galets peints en noir.
Il s’agit certainement d’une couche d’accrochage qui permettra de recevoir une couleur définitive en accord avec la couleur du revêtement. 😉
Pour parler du revêtement, il s’est rapidement dégradé malgré toutes les précautions que l’on a pu prendre.
Ce qui est certain, c’est que tant que les véhicules seront autorisés à circuler, stationner sur cet espace, quel que soit le revêtement utilisé, il se dégradera.
UNE SOLUTION ?
Faire que le port soit un espace piétonnier et seulement piétonnier.
Le réduire en largeur et autoriser le stationnement des véhicules en épis, ce qui augmenterait de deux fois la possibilité de stationnement.
Pensez-y pour la prochaine fois, quand vous referez le revêtement.
Cela n’empêchera pas les piétons de jeter leur chewing-gums par terre et les toutous de faire leur besoin, mais au moins il n’y aura plus de tache d’huile ni de traces de pneus.

Ps: les bornes nous tournent toujours le dos.
Elles sont encore fâchées…

C.V. www.bandol-blog.com

5 commentaires sur “Le port, les palmiers, les bornes…”

  1. Salvatore Manzoni

    Bonjour,
    en me promenant sur le port comme je le fais très souvent ,j’ai remarqué la crasse sur ce nouveau revêtement à hauteur du kiosque
    , mais avant de continuer mon propos je voudrais mettre de suite hors
    de cause les compagnons du service de nettoiement,le problème est
    ailleurs!
    J’ai remarqué disais-je l’état de crasse avancé de la trouvaille
    du siècle,quel est le BAC MOINS 12 qui a eu l’idée d’employer un
    tel matériau? Moralité les tâches d’huile laissées par les
    barquettes de frites mayonnaise tombées sur le sol en particulier au
    pied des bancs,les traces d’huile laissées par quelques mécanos
    maladroits et j’en passe!
    La municipalité a dû engager des frais énormes pour cette
    réfection , c’est facile de dépenser l’argent des autres mais avant
    de pondre une c……e pareille il eût été plus judicieux de tester
    le matériau en question avant notamment en terme d’absorption de
    liquides;c’est comme si j’avais posé du parquet flottant dans ma
    cour et qu’à la première pluie tout se barre!Alors maintenant pour
    que notre port ne soit pas le plus dégueulasse de la fameuse région
    PACA,il faudra ,toutes les années au printemps, PAYER une entreprise
    à l’appétit le moins féroce possible pour nettoyer la crasse de
    l’année précédente.Je n’ai pas retrouvé la critique constructive
    d’un blogger bandolais par rapport à ce sujet mais cette personne
    est un visionnaire du bon sens!Qu’en pensez-vous?
    SM

    #3656
  2. Roland Reverdy

    ALERTE : Début de lèpre du quai du port. L’incubation de la maladie est longue, 2 à 10 ans, mais elle peut être plus courte , 6 mois ou plus longue 20 ans!
    Dans le cas du quai, d’après un constat d’étude clinique, l’incubation serait plutôt courte, nous nous serions passés de ce spectacle peu réjouissant.

    #1637

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

6 visiteur(s) en ligne actuellement
6 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 9 , à 06:00 am UTC
Ce mois: 16 , à 09-07-2020 11:21 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050