Le groupe Barois pas content

“Bandol pour tous” fait part de son mécontentement.
Vous jugerez vous même en lisant son article.

Un avis tout à fait personnel et qui n’engage que moi :
Ce que je peux vous dire c’est que, je trouve tout ça très désagréable.
Quand je dis tout ça, je ne parle pas de “Bandol pour tous” en particulier, mais de tous les bandolais qui conscients de tout se qui se passe se demandent où ça va aboutir.
Heureusement que beaucoup ne sont pas au courant. 🙁

Christian Viala www.bandol-blog.com

11 commentaires sur “Le groupe Barois pas content”

  1. serge.gervais

    @ pierre
    je connais ton aversion pour F.Barois et la respecte.
    Toutes fois je pense que lors de tes commentaires il faudrait être un peu plus objectif.
    Concernant le journal, si F.Barois alors Maire a mis longtemps à accepter un petit coin pour l’opposition qui n’a été que peu utilisé, aujourd’hui il existe. Ce pourait être une amélioration. mais si j’en crois les dires du groupe Barois, il y a toujours une excuse valable pour ne pas faire paraitre l’article, ou alors le faire passer lorsqu’il n’est plus d’actualité. pour moi ce n’est pas une amélioration, c’est tout juste un peu plus fourbe et vicieux.
    Si le groupe Barois est le seul à l’utiliser, c’est sûrement que M. Sauzet, autre opposant pouvant écrire sur le bulletin, n’a jamais proposé d’article. Avec M.Bogi maintenant dans l’opposition, peu être qu’il y aura d’autres articles.
    Alors au lieu de se partager à 3 un tout petit espace, pourquoi ne pas donner une page entière à l’opposition et leurs attribuer un tiers de page à chacun, celà éviterait d’attendre 6 mois pour proposer un nouvel article!!!

    Pour ce qui est de l’UMP, je me souviens que pendant la campagne municipale, Jean-Sébastien Vialatte, notre député est venu soutenir F.Barois en disant qu’à Bandol, seul F.Barois avait l’étiquette UMP et qu’il en avait l’investiture.
    Pendant les campagnes Présidentielles et législatives, auquelles j’ai participé, seuls les amis de F.Barois et lui même ont participé aux meetings tant à Toulon qu’à Marseille, ont distribué les tracts sur les marchers de Bandol, Sanary ou encore La Seyne. Les nouveaux adhérents de l’UMP ont brillé en ce temps là par leur abscence!!!
    et si JSV a obtenu son meilleur score à Bandol, c’est sûrement que la campagne a été éfficace!!!!
    Alors aujourd’hui, je comprends F.Barois, car si j’étais à sa place, j’aurais le même sentiment et peut être encore plus devant l’ingratitude du député et de l’UMP
    Je ne remercie pas l’UMP (Tout en étant toujours supporter de notre Président) et ne trouve pas de cohérance pour avoir récuper sur tapis vert une commune perdue aux urnes!!!

    #2943
  2. Laurent.G

    Comme tous les soirs, vers 22h, après avoir fait une petite promenade avec mon chien, je m’installe devant mon ordinateur pour boire la tisane que ma femme me prépare et regarder les nouvelles de Bandol, c’est impressionnant.
    Que sa soit sur ce blog ou sur le bandolais.fr que j’apprécies également, je trouves toujours des informations intéressantes.
    Je dirais, pour revenir à ce qui marche bien, que la ville à trouver ses mentors.
    Monsieur Viala est « l’allumeur » et Monsieur Metey est « le philosophe «, c’est un bonne répartition des taches.
    Mais l’allumeur à raison, car le feu commence à prendre des proportions inquiétantes et le philosophe aussi, car ca sert à rien de s’exciter, le jeu est bloqué.
    J’aimes beaucoup l’analyse de Monsieur Metey, plus profonde que la mienne, concernant le célèbre Protocole entre le futur Maire et le futur Premier Adjoint, brillante (l’analyse, pas le protocole).
    Son article « Le Maire de Bandol était-il un « homme de paille » ? « est exceptionnel, pertinent mais inquiétant à la fois, car il démontre comment les bandolais ont étés floués en 2008.
    Et si une réflexion doit être menée aujourd’hui, ratatouille ou pas, psychiatrie ou simple psychopathie, le groupe Barois content ou pas, il faut concentrer le débat sur « où va la ville » et quelles sont les solutions pour redresser la barre.
    Ma voisine de palier, qui a un petit commerce est plus qu’inquiete et il paraît qu’elle n’est pas la seule.
    Les recettes de cet été (petit mai, petit juin, petit juillet et bon mois d’août) ont permis de couvrir le déficit de l’hiver dernier, mais il faut tenir maintenant jusqu’en avril prochain, et comme ce sont pas les manifestations de la Municipalité qui créerons la foule sur Bandol les mois prochains…. Dure, dure, la réalité.
    Et je reviens sur le protocole en demandant à Monsieur Metey de m’éclairer :
    En vous posant cette question légitime sur le fait de savoir si oui ou non, le Maire était-il un homme de paille, vous constatez, comme nous tous, que le protocole laisse perplexe plus d’un, on est plus que d’accord là-dessus.
    Mais, plus de deux ans après, au vu du bilan tel qu’il apparaît clairement aujourd’hui, on est en droit de croire que c’est plus cela l’essentiel.
    Selon moi, c’est le problème de la compétence qui se pose, personnellement que sa soit Monsieur Bogi qui décidait et Monsieur Palix qui récoltait la gloriole, si les choses avances dans le bon sens, pourquoi pas ? C’est leur deal, l’importance c’est Bandol.
    Mais quand on voit l’état lamentable du quai côté port, l’insécurité grandissante pour les commerces et les habitations, le couac de cet été ou les commerçants ont du sauver sur leur deniers la mauvaise animation proposée par la Municipalité, l’image désastreuses que les élus donnent dans les médias, avec des bagarres, des plaintes au commissariat, des délégations retirés par le Maire alors que la majorité des élus de son groupe pensent le contraire, le « je boudes « la manifestation du « Souvenir Français » ou des « personnalités du département « sont présentes, l’amateurisme dans le traitement du projet de déplacement du Casino, les critères stupides de sélection du futur exploitant d’une plage privée qui se doit d’être un « fleuron » touristique avant tout, économiquement viable au détriment du montant de la redevance à la ville, plusieurs questions me viennent à l’esprit.
    Le critère de la compétence existe-il encore à Bandol ?
    Le Premier Magistrat possèdes à lui seul toutes les compétences requises pour résoudre l’ensemble des problèmes ?
    Qui sont maintenant, à la place de Monsieur Bogi les «cerveaux» autour du Premier Magistrat pour gérer la Ville ?
    Et si, Monsieur Palix (qui est d’une remarquable intelligence) et Monsieur Bogi (pas né de la première pluie non plus) ont sciemment voulu ce partage, en laissant le contrôle des opérations à Monsieur Bogi fort de sa grande expérience des affaires municipales, justement pour empêcher ce désastre, considérant que Monsieur Palix n’a pas encore l’étoffe nécessaire ?
    Et si Monsieur Palix en « coupant » ses fils se trouve aujourd’hui, les muscles atrophiés et la tète lourde car plus tenue tout haut par le marionnettiste, paralysé par la dure réalité de la gestion municipale ce qui explique les nombreux dérapages récents ?
    Gérer une ville alors que la majorité est plus qu’étriquée, ne présentes pas le danger d’accepter tout et n’importe quoi de peur de perdre sa place de Premier Magistrat ?
    Devons nous continuer dans cette situation encore 4 ans ?
    Ce n’est pas justifié et bien plus honnête de retourner aux urnes, comme Monsieur Delaud l’a proposé ?
    Questions sans réponses ?????

    #2942

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 26 , à 08:42 pm UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050