Le bénévole et le financier

Clic sur l'image pour aller sur le site

Le bénévole et le financier
Je lisais ce matin un article écrit par Laurent Joffrin, directeur de publication de Libération , dans le magazine “sauvetage” des sauveteurs en mer S.N.S.M. et je voulais partager les réflexions qu’il m’a inspirées.
Il y est fait un parallèle entre les bénévoles  – donc ici les sauveteurs en mer, mais on peut étendre à toute autre cause nécessitant des âmes de bonne volonté, humanitaire, animalière, etc – et les autres professions qui, je cite, “vivent dans un esprit de compétition, de lucre et de réussite individuelle”.
Et là, je me suis dit que s’il est admirable de voir des hommes et femmes se dévouer parfois au péril de leur vie pour une noble cause, il n’est pas moins vrai que ces causes nécessitent d’énormes moyens financiers, en ce qui concerne la S.N.S.M, j’imagine un budget assez gigantesque compte tenu de la technicité de leurs embarcations. Et cet argent, là, le “nerf de la guerre”?
Il vient d’où?
Ne sont-ce pas des hommes et des femmes qui l’ont gagné en pratiquant leur “autre profession”?
Des donateurs qui forts de leur réussite individuelle, choisissent de consacrer une partie des bénéfices de leur activité lucrative au service d’une noble cause?
Je crois qu’il ne faut pas discriminer, d’un côté les “bons” bénévoles et de l’autre, les “mauvais” gagneurs d’argent! L’argent est indispensable à toute noble cause quelle qu’elle soit, et pour le gagner, il faut bien que certains s’emploient à des activités lucratives…. sinon, ils iront comment sauver les plaisanciers en dérive les sauveteurs en mer?  ils construiront des radeaux en rondins et ils pagaieront contre la tempête avec leurs bras musclés?
Moi, je veux dire Bravo à l’engagement humain et Bravo aussi à l’engagement financier sans lequel le premier ne servirait à rien!

Brigitte Marzo

Tags: , ,

Un commentaire sur “Le bénévole et le financier”

  1. Lucien Raoult

    On croirait lire un éditorial politique de Libération contre les exploiteurs capitalistes qui profitent de la mondialisation pour étrangler la classe populaire!…Monsieur Joffrin profite de l’invitation du journal de la SNSM pour raconter n’importe quoi. “Les autres professions, dans leur majorité, vivent dans un esprit de compétition, de lucre et de réussite individuelle” écrit-il, mais le sauvetage par la SNSM n’est pas une profession justement!
    Et les sauveteurs en mer ne se retrouveront sans doute pas tous dans son point de vue qui tend à les opposer au reste de la société!

    #5022

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

1 visiteur(s) en ligne actuellement
1 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 4 , à 12:54 am UTC
Ce mois: 4 , à 10-01-2020 12:54 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050