La LGV qui déraille

Dans Var Matin, aujourd’hui: les deux premières pages sur le projet de la LGV PACA.

Je ne reproduis ici que l’interview réalisée avec Hubert Falco.
Personnellement je ne comprends pas trop que l’on puisse en même temps dire que l’on ne pénalisera pas les concitoyens,( peut-être parle-t-il des toulonnais?), et que de la même façon on accepte le projet proposé par Borloo qui disait respecter l’environnement.
Et tout ça dans le même texte.

ET puis y’a un truc, qui me dérange:
Les politiques décident.
Décident de quoi?
De dépenser l’argent public, l’argent qui ne leur appartient pas, pour des projets qui ne servent qu’à leur prouver qu’ils servent à quelque chose.

Parfois je comprends ceux qui ne se déplacent plus pour aller voter.

Le reportage de Franc3 du 25 novembre à 19h.

www.bandol-blog.com

10 commentaires sur “La LGV qui déraille”

  1. Prinz Karl

    Le gag de l’enfouissement….

    Pour avoir une idée de ce que semble être un “enfouissement”… il y a un débat actuellement en région parisienne sud (là aussi) sur des projets de RFF: Débat Public Interconnexion Sud LGV

    Si vous parcourez les questions vous verrez avec quels soins RFF s’attache à apporter réponse à tout.. Il n’y a aucun problème, que des solutions, dormez tranquille braves gens, RFF veille sur vous….

    Un schéma intéressant
    montrant ce qu’est un “enfouissement”:

    à gauche la ligne en tranchée, au centre une ligne enfouie, à droite le tunnel….

    Imaginez 66 km d’abord creusés en excavation, bétonnés sur les cotés et au dessus, puis recouverts en partie supérieure pour masquer la ligne….

    Question: quand on creuse on détruit ce qui est en surface… c’est évident…. donc maisons et autres constructions… Peut rebâtir une fois la ligne enfouie? Sur des terrains par nature non stabilisés ?
    Pour les cultures, qui sur une bonne partie du trajet varois sont des vignes (et pas des salades ou des carottes) des vins de Bandol et Cotes de Provence…

    Or que sait-on sur le système racinaires des vignes:
    “Jusqu’à 50 à 60 cm de profondeur, on trouve l’étage nutritionnel. La vigne développe un enracinement horizontal pour capter l’eau de ruissellement et les éléments nutritionnels de la terre. Entre 50 cm et 2 m de profondeur, les racines deviennent verticales, elles s’amincissent en fins chevelus qui s’insinuent dans les fentes de clivage des argiles. Au delà, un troisième niveau racinaire peut se développer. Des racines parviennent à descendre jusqu’aux remontées capillaires des nappes phréatiques et permettent le ravitaillement en eau de la plante en période très sèche. ”
    Cela pour les dimensions… mais il y a aussi et surtout la nature du terrain dans lequel pousse et se développe le pied de vigne… Vous faites une énorme tranchée dans laquelle vous mettez la ligne TGV… vous bétonnez sur les cotés et sur le dessus…. et sur ce dessus vous déversez les gravas et terres provenant de la tranchée… et si j’ai bien compris tant RFF que FALCO (GAUDIN s’en fout il n’a pas de vignes dans sa baronnie urbaine) hé bien on plantera des vignes…
    Serait intéressant de connaître les réactions des vignerons du coin sur ce délire technocratique….

    Seconde question: on met le surplus de “terre, roches” où… Question qui n’est pas innocente… Elle a été tellement bien traitée dans le cas du percement du tunnel (des tunnels) de TOULON qu’il y a eu toute une série de décharges sauvages dans la région… On fait des trous d’un coté… et de l’autre on fait des “terrils” de Provence… C’est beau l’écologie sauce technocratique et politique locale… Et j’ajoute que l’enfouissement portant en principe sur 66 km… on est dans une dimension qui n’a rien à voir avec le tunnel de TOULON… prés de 20 fois plus…..

    Troisième question: A-t-on une idée de l’impact d’une telle tranchée (même si elle est en partie couverte ensuite) sur la circulation des eaux souterraines…
    RFF a reconnu n’avoir fait aucune étude géologique à ce jour… Donc on décide sans savoir où, dans quoi, sur quoi on va creuser une tranchée qui va faire au bas mot sans doute une vingtaine ou trentaine de mètres de large sur une vingtaine de mètres de profondeur…..(il s’agit d’une évaluation personnelle minimale)….

    Quatrième question: vous faites le trajet MARSEILLE – TOULON sur prés de 66km en souterrain enfermé dans votre compartiment TGV…. Le pied…en attendant l’arrivée du soleil en gare centrale à TOULON, le paradis,c’est bien connu.

    Cinquième question: je doute (mais je ne suis pas technicien) que deux trains LGV lancés à pleine vitesse (ce qu’ils ne peuvent faire au regard des distances réduites entre TOULON et MARSEILLE) ou à tout le moins vitesse importante , pussent se croiser en espace ainsi confiné…. Que deviennent alors les quelques minutes dont on nous rabat les oreilles pour justifier ce génocide écologique et humain?

    Bon j’arrête.

    Il y a certainement d’autres interrogations, questions…. Puisque l’enfouissement est la solution miracle à la ligne TGV des métropoles à laquelle tient Hubert FALCO, qu’il réponde à ces questions… et à d’autres…
    Aprés Muraire qui nous a bien fait rire… Hubert ?

    #10998
    • C.V.

      La gare de Toulon, souterraine!
      Pour le soleil, c’est walou !!!
      Et en plus la région va lancer un emprunt auprès des particuliers pour financer tout ça.

      #10999
      • Prinz Karl

        Heu, sauf erreur je ne crois pas que cet emprunt soit destiné à financer un seul mètre de TGV. Les TER (entre autres) oui, mais les TGV ???

        #11000
        • C.V.

          En effet, c’est la question que je posais dans le commentaire que j’ai fait sur l’article de Var Matin:
          POURQUOI FAIRE cet emprunt?
          Et de toute façon ils peuvent nous raconter ce qu’ils veulent, tous autant qu’ils sont.
          Maintenant, il faudra qu’ils mettent par écrit ce qu’ils nous promettent.
          Les belles paroles de campagnes électorales: c’est FINI!

          #11001
    • Salvatore MANZONI

      Il y a un proverbe en Provence:
      “d’un âne on en fait un évêque” et d’un fils de famille on en fait un maire,un député(recordman du nombre de siestes dans l’hémicycle!),un secrétaire d’état,un sénateur…Merci Mr LEOTARD.
      Et bientôt un conducteur de travaux publics “option tunnels”!
      Qué désastre!
      SM

      #11048
  2. Prinz Karl

    Du “grand” FALCO, l’ adepte de l’enfouissement… terme qui lui est cher depuis février et juin 2009…

    66km d’enfouissement… mais est-ce qu’il réalise ce que cela signifie? On creuse, on construit la ligne, et au dessus on recouvre … sur 66 km…. C’est du Pagnol ou quoi ?
    Au fait, en dehors des vignes et paysages ruraux, il compte faire passer sa ligne où à TOULON? Dans les quartiers ouest évidemment… En a-t-il informé les sujets du falco-land, et connaissent-ils les conséquences de ce choix ? Quant à passer sous la préfecture, quand on connaît les problèmes rencontrés avec le premier tunnel (sans parler du second) (et alors qu’aucune étude géologique n’a été effectuée selon les écrits mêmes de RFF) on peut dire que bien vite FALCO va devenir un concurrent extrêmement sérieux pour ESTROSI…. dans l’organisation des carnavals…. sauf que là c’est tous les contribuables varois qui devront passer à la caisse et pas seulement les spectateurs….

    #10995

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

1 visiteur(s) en ligne actuellement
1 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 9 , à 11:37 am UTC
Ce mois: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Cette année: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050