Je voudrais bien comprendre

joseph quilici garrido

arrete-1205 Clic sur l’image pour l’agrandir

arrete-1208 Clic sur l’image pur l’agrandir

Je voudrais bien que l’on m’explique…

Il y a quelques mois, nous étions tous appelés à choisir une nouvelle équipe pour mener à bien, du moins le mieux possible, la destinée de la ville de Bandol.
Ceux qui pensent que c’est encore utile de se présenter devant l’urne pour y glisser un bulletin de vote, après avoir mûrement réfléchi aux conséquences que cela pouvait avoir, l’ont fait et se posent des questions.

Deux équipes ont fusionné pour remporter la palme d’or.

En moins d’une semaine, celle arrivée en tête des deux au premier tour avec 6 voix d’écart, a décidé, d’une seule voix, de retirer des responsabilités à deux membres, et pas des moindres, de l’autre équipe.
Je veux bien, mais je voudrais que l’on m’explique, que l’on explique à ceux qui ont voté pour cette fusion quelles sont les motivations ayant entraîné cette décision.

Je lisais quelque part que notre maire ne voulait pas s’étendre sur ses motivations!

Et bien, pour être clair, j’aimerais bien qu’il s’étende.

Pour ce qui vous concerne, vous les lecteurs de BB, vos commentaires, si vous en faites, sont en modération pour éviter tout dérapage.

Je vous souhaite une bonne journée.

www.bandol-blog.com

14 commentaires sur “Je voudrais bien comprendre”

  1. Janine sauter-gilli

    M. Joseph a obtenu 6 voix de plus : il est maire et personne ne l’a contesté, ni ne le conteste, à ma connaissance.
    Mais la comparaison avec un résultat sportif s’arrête là, parce qu’un maire n’est pas élu tout seul, mais avec une équipe qu’il doit écouter et dont il doit tenir compte. D’autre part, un maire n’a pas été élu à cette fonction par l’opération du saint-esprit,mais par son équipe et d’abord par des électeurs qui lui ont fait confiance et auxquels il doit rendre des comptes également.
    Quant aux retraits de délégations…
    Il est trop facile de prendre des mesures coercitives et de refuser de les justifier avec précision. Il s’agit là de vie publique, en aucun cas de vie privée!
    Ceci posé,dans toutes les municipalités, c’est le 1er adjoint qui a la délégation permanente et générale de signature.ça ne lui donne aucun pouvoir particulier,cette délégation est très rarement utilisée, en général dans l’urgence, en cas d’absence prolongée du maire …ce qui arrive assez rarement. Et cela se fait, disons, sous la houlette de l’administration communale.
    C’est la raison pour laquelle ce retrait est avant tout une mesure vexatoire, accompagnée de sous-entendus sémantiques malveillants.
    Quant à celui qui sanctionne Laurent Garrido, il est très inquiétant par ce qu’il révèle de la conception de la justice qu’a le maire, et parce qu’il nous montre une pratique du pouvoir qu’on ne peut, hélas,que qualifier de discrétionnaire.

    #28209
    • Serge Lavigne

      Madame, faudrait-il vous rappeler que lorsqu’on se dit démocrate, on accepte qu’il n’y ait qu’un seul chef même si celui-ci est arrivé devant avec une courte distance. Faudrait-il aussi vous rappeler que les adjoints, comme les conseillers municipaux se doivent de respecter leur chef de file car sans lui, ils ne seraient même pas élus. Certes sans la fusion, le Maire actuel ne serait peut-être pas dans son siège de Maire, quoi que !!! mais tous les autres élus ne seraient actuellement rien car aucun d’entre eux n’a été capable de rassembler suffisamment de voix pour se faire élire seul et sans l’aide de personne malgré tout le tapage médiatique que nous avons subi au cours des 4 mois précédant les élections. Si le Maire a pris les mesures qu’il a prise c’est certainement pour une bonne raison. Le Maire n’est pas une personne qui a l’habitude de laver son linge en public, de se montrer en spectacle ou de faire des caprices. Il est du devoir du Maire de faire régner l’ordre afin qu’on n’assiste plus à ce qu’il s’est passé lors du dernier conseil municipal où des élus de la majorité ont joué une triste comédie. Je suis par contre tout à fait d’accord avec vous quand vous parlez de “pouvoir discrétionnaire”. Nous n’avons malheureusement aucune information de ce qu’il se mijote à la CCSSB et du travail que font nos élus communautaires à ce conseil. Nous avons pourtant une vice-présidente siégeant à ce conseil !!!

      #28211
  2. Gérard Demory

    La délégation de signature engage le délégant (ici le maire) le délégataie (la première adjointe) signant au nom du maire.

    Pour ceux qui auraient un doute (ah Saint Thomas…)

    En clair, le délégant conserve sa responsabilité, qui demeure
    pleine et entière, pour tous les actes pris par délégataire. Le délégataire est
    habilité à exercer les pouvoirs du délégant, mais il n’en dispose pas.

    #28199
  3. Claude SB

    Une petite question à la lecture des arrêtés ci-dessus : une délégation de signature engage qui, le délégant (celui qui délègue)ou le délégataire (celui qui signe)?
    En répondant à ma question vous aurez, je suppose, une grande partie de la réponse à votre question.

    #28196
    • Serge Lavigne

      C’est le délégant qui est responsable …. donc le maire qui laisse ses adjoints signer à sa place. L’adjoint peut signer ce qu’il veut à la place du maire, il ne risque rien. Les poursuites seront engagées contre le maire qui a délégué sa signature.

      #28200

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

6 visiteur(s) en ligne actuellement
6 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 08:32 am UTC
Ce mois: 16 , à 09-07-2020 11:21 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050