Je suis scotché !

Qu’il est bon de connaitre des gens instruits et cultivés…
Fred Metey sur bandol pour tous dans un commentaire qu’il fait sur le compte rendu du Conseil Municipal nous met un lien sur un site pour étayer son argumentation.
Je suis curieux, j’y suis allé. Les liaisons numériques dangereuses *
Allez-y aussi et lisez la correspondance de George Sand et d’Alfred de Musset.

Voici la première lettre de George Sand :

Je suis très émue de vous dire que j’ai
bien compris l’autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l’affection
la plus profonde comme la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
dont vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j’ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j’ai l’âme
grosse. Accourrez donc vite et venez me la
faire oublier par l’amour où je veux me
mettre.

Bonne lecture et bonne journée.

NDC : J’ai tout lu, jusqu’au bout et j’ai retenu cette phrase…

« Lorsque deux chemins se présentent à toi, choisis toujours le plus difficile ». C’est sur ces chemins que l’on apprend le plus.

C.V. www.bandol-blog.com

Tags: ,

5 commentaires sur “Je suis scotché !”

  1. C.V.

    La passion de Serge Soudoplatoff pour Internet

    Extrait :
    Quels sont les dangers de l’Internet ? J’en vois trois principaux.

    Le premier est effectivement de ne pas y aller, d’ignorer le phénomène. De faire comme si Internet était une simple technologie, qui ne remet pas en cause certains fondamentaux. De ne se contenter que de l’email par exemple.

    Le deuxième est de s’y opposer. Déclarer que wikipedia est de mauvaise qualité, comme une de mes étudiantes me l’avait affirmé (cf. ma réponse ici). Déclarer que « dans Internet, il n’y a que des emmerdeurs », comme me l’avait dit en 2006 un directeur marketing d’une entreprise du CAC40. Sans parler des lois sur le filtrage qui ne sont pas seulement l’apanage de la France, même si nous sommes, pour une fois, plutôt en pointe sur ce sujet, hélas.

    Le troisième est de ne pas se transformer. Pour aborder Internet et en tirer le meilleur, il faut déjà se former. Les élèves des écoles devrait être formés, non pas aux dangers de l’Internet, mais à son mode d’emploi. Les salariés des entreprises devraient tous avoir des cycles de formation au numérique, à l’instar de ce que fait Lippi. Puis il faut se changer, au niveau individuel mais aussi au niveau collectif. Les entreprises et les administrations doivent se mettre en mode 2.0, et tant pis si ce concept est flou, au moins il force à réfléchir. Internet s’est construit sur la base de consensus grossier, sans planification. Le résultat est deux milliards d’individus interconnectés en moins de vingt ans.

    A part ces trois dangers, je ne vois pas d’autre réelle menace différente de ce que la vie nous réserve, lorsqu’elle est cruelle et brutale. Simplement, Internet est un extraordinaire amplificateur des sentiments humains, bons ou mauvais, et c’est cela qu’il faut, avant tout, retenir.

    Internet, parce qu’il met l’intelligence aux extrémités, est le contraire du pouvoir central qui « pense » à la place des autres. Internet, quelque part, favorise plus une éthique que la morale.
    Les chemins de l’Internet sont complexes, profitons-en.

    #4057
  2. MANZONI Salvatore

    Salut Christian et bonjour à tous(tes) les BB (Bandol bloggers),
    je suis allé fouiner sur “les liaisons numériques dangereuses” mais c’est un optimiste né ton Serge Soudoplatoff car voilà une des phrases que j’ai relevée:

    “L’intelligence et la bêtise y sont transportés de manière équivalente. Où se fait alors le filtre ? Aux extrémités. Ceci est vrai pour la technologie, mais aussi pour l’usage. C’est à l’utilisateur de faire la différence entre le bien et le mal.”

    Optimisme disais-je ? Il m’arrive de parcourir certains sites et parfois j’ai des frissons dans le dos quand je lis ce que certaines personnes peuvent écrire….Ton gars stipule que c’est à l’utilisateur de faire la différence ………à condition d’avoir les moyens “cérébraux” de le faire ;imagine quand un enfant de dix ans lit que l’extermination Israëlite n’a pas existé comment réparer dans la tête du gamin , ou alors que Bandol est une “cité dortoir pour vieux cons” (comme certains malheureusement l’écrivent) nous allons perdre des touristes!!!
    Déjà quand tu t’exprimes normalement il y aura toujours un (âne,couillon,abruti,dégénéré – barrez les mentions inutiles!) pour venir t’enquiquiner parce qu’il ou elle aura interprété tes propos à l’envers.J’ai des doutes sur le ratio 50/50 entre la bêtise et l’intelligence mais bon puisqu’il le dit……..ce n’est certainement pas moi qui le contredirai.
    Je reconnais qu’Internet est un outil merveilleux pour apprendre ce que l’on ignore,voir ce que l’on ne pourra jamais contempler , retrouver des copains de la communale ou du lycée;à quand les scènes de ménage avec des assiettes virtuelles?.
    J’espère te voir au café du Charlie Lima Papa mardi matin car en ce moment j’ai un pied dans la tombe et l’autre sur une peau de banane (crève carabinée)
    Bon vouiquande
    SM

    #4056

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

3 visiteur(s) en ligne actuellement
3 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 13 , à 10:26 am UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050