Je me suis fait avoir comme un bleu…

En début d’après midi j’ai mis en ligne une demande de recherche d’une personne qui a disparu depuis très longtemps.

L’information venant d’une source qui était sure, je n’ai pas pris la peine de vérifier son authenticité.

Il suffisait de vérifier l’adresse mail et on voyait qu’elle ne menait nulle part.

Donc méfiez-vous, vous aussi.

En effet, Frédéric Metey me fait gentiment remarquer,

< IL NE FAUT JAMAIS FAIRE CIRCULER CE GENRE DE MESSAGES!!! >C’est un faux !

J’ai commis il y a quelques années un texte qui explique pourquoi ne pas faire suivre ce genre de mails, qui pourra aider les lecteurs à comprendre et à être vigilants…

Document à lire, important !!

Je le remercie de m’avoir empêché de m’embourber un peu plus.

C.V.
www.bandol-blog.com

2 commentaires sur “Je me suis fait avoir comme un bleu…”

  1. Merci d’avoir pris soin de publier l’explication et le lien vers HOAXBUSTER (site que tout internaute francophone doit connaître pour déjouer ce genre de pièges).
    J’étais un peu préoccupé quand j’ai vu que tu retirais purement et simplement l’article (ça ne se fait pas, on republie avec raturage du problème et explications plus une mention mise à jour si on veut respecter les usages), mais ton article pédagogique est une bonne façon de corriger et de faire passer le message à tous ceux qui ne sont pas très au fait des pièges et chausses-trappes du web et du mail.
    Quand on tient un blog, on doit toujours tôt ou tard faire de l’éducatif…

    #1026
    • C.V.

      Pour te répondre, j’ai enlevé l’article car j’avais un jour malencontreusement ouvert une image qui contenait un virus et avait endommagée mon ordi.
      Ce message étant de source malveillante, j’ai préféré être prudent que respectueux des règles.
      Je ne voulais pas être la cause du malheur de ceux qui lisent le blog, même s’ils ne veulent pas l’avouer.
      Une anecdote me revient en mémoire, j’avais un jour assisté à un accident de moto.
      Le conducteur était à terre, inconscient et l’essence qui s’échappait du véhicule progressait vers lui et menaçait de l’embraser.
      J’ai déplacé la moto pour protéger le blessé, au grand dam du gendarme qui se trouvait là, car j’enlevais les marques susceptibles de renseigner les enquêteurs…
      On ne se refait pas !

      #1028

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

3 visiteur(s) en ligne actuellement
3 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 9 , à 12:03 am UTC
Ce mois: 11 , à 12-01-2020 10:11 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050