Il y a des taupes à Bandol

Toujours rien aujourd’hui sur le site de la mairie concernant l’éventuel prochain conseil municipal dont parlait bandolais.fr et qui déciderait de l’avenir de Monsieur Bogi, récemment démis de toutes ses délégations de 1er adjoint.
A lisant hier l’article de Fred Metey, je tentais de m’informer auprès de Monsieur Durville, le directeur de la communication de la ville de Bandol.
Sa réponse fut claire et négative.
Il n’avait aucune information sur ce sujet et je le crois.
S’il en avait eu il me l’aurait dit, n’en aurait peut-être pas donné le détail, mais il me l’aurait dit.
Donc ma conclusion: Il y a des taupes à Bandol, dans le groupe des instances dirigeantes.

C’est bon de le savoir.
une enquête serait la bienvenue et permettrait de connaitre les raisons de ces fuites.
C.V. www.bandol.blog.com

6 commentaires sur “Il y a des taupes à Bandol”

  1. LEVRON René

    Monsieur Palix organiserait un conseil municipal en pleine saison touristique? Il ne s’y prendrait pas autrement s’il avait une pilule à nous faire passer.
    Cette pilule c’est la rupture du deal passé avec Marcel Bogi lors de la campagne éléctoral de 2008. Les élécteurs ont voté pour une liste d’union dans laquelle les deux têtes de liste avait leur rôle: Maire et 1er adjoint, c’était clair et écrit sur un contrat. Les élécteurs ont voté pour ce partage de pouvoir là et rien d’autre.
    Si maintenant Mr Palix tente de prendre le pouvoir à son profit exclusif en écartant Marcel Bogi par une manoeuvre sournoise, il doit repasser devant les élécteurs.
    Il n’a aucune légitimité pour diriger la Mairie avec ses amis.
    Je pense également que les élécteurs bandolais ont le droit de savoir lors de ce conseil municipal si les raisons avancées par le Maire pour exclure Marcel Bogi sont recevables.
    Car l’incident avec Mr Rodriguez n’est qu’un pretexte, les bandolais ne sont pas dupes après 2 ans de cohabitation cahotique.
    Par aileurs il y a eu un dépot de plainte par Mr Rodriguez sur cet incident, il y aura donc un jugement. Marcel Bogi a t il toute la responsabilité de cet incident? Qui a provoqué l’autre?
    Pour Mr Palix le nom du coupable ne fait aucun doute, évidement!!

    #2037
    • C.V.

      Pour illustrer et donner l’information du site des amis de Marcel Bogi en précisant que Monsieur Levron est le président en exercice de cette association. Les Amis de Marcel BOGI
      Infos AMB

      #2039
    • Jean SARRAT

      Monsieur Levron je ne vous connais pas mais dans ce que vous dites 2 choses me choquent:
      -c’est la rupture du deal passé avec Marcel Bogi lors de la campagne éléctoral.
      Ce mot deal me semble inaproprié
      -c’était clair et écrit sur un contrat. Les électeurs ont voté pour ce partage de pouvoir là et rien d’autre.
      Je ne suis pas naïf, mais je pense que dans certaines circonstances certaines, comment dire…disons plutôt alors…certains…arrangements prés électoraux doivent être passés sous silence.Ne le croyez-vous pas?

      #2055
  2. Jean SARRAT

    Une enquête? Pourquoi? Découvrir qu’un Élu de la majorité a fait son devoir d’élu vis à vis d’Électeurs qui, par un bulletin de vote, délèguent une représentation: écoute et expression, dans un hémicycle de 29 personnes! Non, personnellement j’estime qu’informer ce qui se trame, se cache et se tait par une équipe que l’on a choisi, c’est faire son devoir. Autre chose, un Maire c’est qui? C’est celui qui a été désigné par sa majorité au cours du vote du premier conseil Municipal. Un Premier Adjoint? Idem! Alors c’est donc à cette majorité de se prononcer démocratiquement si remise en cause de ses choix. Et là se pose la question du huis clos: l’Électeur a assisté à la mise en place et la distribution des rôles des personnages qu’il a choisi, on doit à cet Électeur le droit d’assister aux modifications du contrat signé avec la Population. Si la question du comportement d’un public se pose, les moyens, pacifiques et raisonnés, existent pour la sérénité. Craindre le contraire s’est remettre en cause la tenue du Premier Conseil Municipal qui met en place une nouvelle équipe!!

    #2034
  3. Comme tu y vas, y’a pas espionnage industriel non plus.

    Je rappelle que la loi qui impose la tenue de ce Conseil Municipal fixe aussi un délai maximum: on approche de la limite, et août signifiera certainement relâche pour nombre de conseillers municipaux. On pouvait prédire que le conseil serait la semaine prochaine sans se tromper beaucoup, et sans que ça vire à l’espionnite. D’ailleurs si mes différentes sources sont d’accord sur l’horaire (matinal), elles ne le sont pas sur la date (que je ne précisais donc pas): j’ai donc écrit ce que tout le monde savait (ce Conseil DOIT se tenir avant la fin du mois).
    Maintenant que la municipalité ait réfléchi au huis-clos, on sait que dès qu’il y a plus de quelques personnes réunies sur une question polémique, le secret ne tient pas. Derniers exemples: le bus de l’équipe de France, les dernières commissions parlementaires à huis-clos, ou plus près de nous la réunion de la majorité qui a connu l’incident cause des soucis du premier adjoint.
    Mais s’il faut faire une enquête pour savoir comment des informations dont la confidentialité a une importance très relative se propagent dans Bandol (car il y avait bien des gens informés avant moi qui n’ai pas accès au cercle des instances dirigeantes), faisons-là…

    #2033

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 9 , à 02:19 am UTC
Ce mois: 16 , à 03-07-2021 01:21 pm UTC
Cette année: 74 , à 01-03-2021 06:52 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050