Il y a des limites !! Par Jean Yves Decroix

IMG_1861

Le retrait des délégations de conseillers – même injustifié- fait partie des prérogatives du Maire et leur rédaction et affichage sont précisés par le code des collectivités locales.
Je constate qu’ils sont aussi publiés sur Facebook par notre premier magistrat.

Qu’est-ce à dire ?
– Nos têtes sont elles des trophées de victoire exposés au mur?
– Ou bien retrouve-t-on les vieilles expressions comme “clouer au pilori ou au poteau”?
– Est-il prévu maintenant un affichage sur les platanes de la ville?

Bel exemple de volonté d’apaisement !!
Point trop n’en faut !!!!!
Jean-Yves DECROIX

23 commentaires sur “Il y a des limites !! Par Jean Yves Decroix”

  1. MERCI DE NE PAS LANCER DE POLEMIQUES MOI-MEME ???

    Tu écris que je vais travailler à la communication de la mairie et être payé pour ça ce qui est impossible en regard des engagements que j’ai pris et répété à mes lecteurs pendant plus de 6 ans et que je re-signe ici, et tu me demandes de ne pas lancer de polémique ? Tu es un pompier pyromane !

    Je ne sais pas quelles sont tes sources, mais au moins toi tu le sais. Alors tu vas pouvoir leur dire ce que j’en pense :
    Tu te fais manipuler par des politicailllons sans figure qui font de la propagande et de la sous-marinade en coulisses.
    Et que s’ils s’avisent de le dire publiquement en le signant, on va à nouveau aller faire parler de Bandol devant les tribunaux pour diffamation provenant du cloaque politicard local.

    Quand Palix et Bogi ont promis en 2008 de consulter Julien Banchet et moi-même sur les questions numériques, personne ne s’est effrayé d’une possible embauche (exclue d’avance), mais au contraire certains se sont félicités de ce qu’on prenne l’avis (bénévole) de citoyens
    « experts » à travers une possible commission extra-municipale.
    Tu sais ce que c’est une commission extra-municipale ?
    http://www.juripole.fr/Juripole_etudiant/J-Y_Couteau/conseil_municipal.html http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/nouveaux-cahiers-du- conseil/cahier-n-23/democratie-participative-et-democratie-semi-directe.51858.html

    Quand la mairie nous a demandé notre avis sur le wifi du port et que j’ai rencontré Palix avec le même Julien Banchet à son bureau dans cette optique en 2009, personne n’a pensé qu’il s’agissait d’une embauche, pas même une « embauche bénévole » comme tu la qualifies maintenant dans un remarquable exercice de rétropédalage.

    Aujourd’hui pourquoi vient-on dire que la participation de citoyens (je ne suis pas le seul), à des commissions extra-municipales convoquées par la mairie, devient par la magie de ton blog une « embauche » par le maire, un coup très bien payée, et un coup bénévole selon ton degré de lucidité…? Concernant celle sur le sujet de la communication, il n’est pas prévu que le maire y siège à ma connaissance, mais elle est semble-t-il pilotée par l’adjoint à la comm qui m’a invité à y siéger avec d’autres citoyens bénévoles (ayant une certaine expertise), des personnels de la mairie et différents élus dont les missions sont en lien avec la comm (tourisme, animation,…?).

    Qu’est-ce que c’est que cette transformation d’une commission municipale en un poste de
    « conseiller en communication du maire avec le statut de bénévole » que tu affabules maintenant alors que je t’ai déjà dit et répété que c’est une chose impossible ni bénévole, ni payé : et pour me donner l’ordre de me taire en plus !
    NON JE NE TRAVAILLERAI JAMAIS A LA MAIRIE DE BANDOL, NI POUR UN ELU DE BANDOL, NI POUR UN CANDIDAT A LA MAIRIE DE BANDOL : c’est clair? Je me le suis interdit publiquement dès 2007.

    Mes propos n’ont aucune valeur? Tes ragots ne visent qu’à me nuire, et ressemble à un règlement de compte six mois après que j’ai pris ma retraite de mon blog, au profit de gens (Bandolais.fr m’a créé beaucoup d’ennemis dans le microcosme local) qui ont visiblement mal supporté ma parole libre et publique pendant presque 7 ans.

    Au mieux tu es manipulé. Au pire tu es complice.

    #28797
    • C.V.

      Fred,
      une seule question et en même temps que je te la pose, je ne vois pas pourquoi tu y répondrai, c’est peut-être mal placé!

      Qui t’a proposé de faire partie d’une commission extra-municipale?

      La Mairie, Jean Paul Joseph, Laetitia Quilici, le service communication, quelques uns de ceux là ou tous ceux là en même temps!

      Pour le reste, j’avoue que j’ai fait une erreur, “embauché” (j’ai regardé dans le dictionnaire), ça veut dire percevoir un salaire.

      Donc je te présente mes excuses; tu serais éventuellement un conseiller en communication à la mairie de Bandol, bénévole! C’est ça?

      Que tu le deviennes sera surement une bonne chose, car pour ce qui est de “communiquer”, avec la nouvelle municipalité tant au travers du bulletin municipal que sur le site officiel, on reste un peu sur notre faim.

      Mais, mais c’est vrai, que nous avions été habitués à beaucoup, à beaucoup trop avec Monsieur Palix.
      Une bonne fin d’après midi.

      #28798
    • Christian, arrête avec ce qui est un non-sujet et qu’on te fait déformer en plus dans l’intention de nuire (à moi d’abord, et probablement en instrumentalisant mon nom pour polluer encore davantage le bourbier politique actuel).


      Les commissions extra-municipales sont mortes-nées.
      Je n’ai aucune information venant de la mairie, mais une séance de commission avait été envisagée en septembre et n’a pas eu lieu, et d’autres citoyens bénévoles dans d’autres commissions m’ont dit qu’elles devaient être officialisées au dernier conseil municipal, or comme tu le sais, elles n’ont pas figuré à l’ordre du jour.
      L’explication que ces mêmes citoyens (volontaires mais non-élus comme moi) m’ont donné est que la majorité municipale n’arrivant pas à se parler en interne, elle renonçait à parler avec l’extérieur dans l’immédiat… (comme ça on est sûr d’être entendus).
      Donc il n’y a pas de sujet.


      Arrête de raconter que je vais devenir conseiller en communication à la mairie de Bandol, même pas bénévole, il n’est pas question de ça et n’en a jamais été question (et je vais finir par voir rouge). Les auteurs du bruit qui court t’ont entré dans le crâne une idée qui n’existe pas.
      http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/nouveaux-cahiers-du-conseil/cahier-n-23/democratie-participative-et-democratie-semi-directe.51858.html

      Ce pour quoi j’étais volontaire, c’était pour faire la même chose qu’avec mon blog ou toi avec ton blog : donner une opinion sur les choix et réalisations de la mairie, sur le sujet précis de la communication.
      SAUF qu’au lieu de le faire par écrit tout seul toutes les nuits, il s’agissait de le faire au sein d’un groupe de gens (une commission mélangeant plusieurs citoyens, des élus et des salariés de la ville), 1H ou 2H par mois ou par trimestre (je ne le sais même pas) pour que la commission puisse émettre un avis collectivement sur ces questions en écoutant toutes les parties concernées, et donc en écoutant mon avis comme citoyen (avec une certaine culture du sujet).
      C’est un peu comme la participation du CLUPP au conseil d’administration du port (je ne crois pas qu’on parle de « travail » pour les représentants du CLUPP par exemple et avec la différence que les représentants du CLUPP sont issus d’une association et élus au sein de celle-ci qui peut éventuellement les indemniser si c’est son choix : ils ne travaillent pas pour la mairie mais représentent les plaisanciers).
      Or toutes ces commissions semblant avortées, IL N’Y A AUCUN AUTRE RÔLE FUTUR A FANTASMER ME CONCERNANT.


      Tes questions concernant comment je suis arrivé dans cette commission qui n’existe déjà plus:
      – j’ai officiellement accepté par mail en réponse à un autre provenant de l’adjoint à la comm me sollicitant, fin mai de mémoire.
      Hors du champ officiel, ce sont d’autres personnes « représentant la société civile » devant participer à ces commissions qui m’en ont parlé (j’ai donné un accord de principe), ont proposé mon nom au maire (qui a dû valider). Toujours hors du champ officiel, je l’ai croisé le lendemain (de mon acceptation par mail) et il m’a remercié de prendre un peu de mon temps bénévolement pour participer aux séances de cette commission.

      Je n’ai plus aucune information officielle depuis le mois de juin, et c’est par d’autres citoyens que j’ai appris que j’étais en « vacances » , définitivement (ce qui me va très bien).

      Fin du sujet, et je l’espère, fin des ragots.

      #28801

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 5 , à 12:38 am UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050