Il est seize heures…


A cette heure-ci vous avez tous acheté Var Matin et lu les différents articles qui vous intéressent.
Pour la plupart d’entre vous ce sera les résultats des cantonales, pour les autres le résultat du match de Marseille contre le PSG pour les autres encore la météo ou l’horoscope et peut-être aurez vous manqué le billet de Philippe Bouvard en première page.
En le lisant, je ne peux m’empêcher de penser à tout ce qui se passe dans notre commune et qui font que beaucoup d’entre nous ne croient plus à ‘La Politique”et au “politiciens” expliquant le peu de citoyens qui se sont déplacés pour aller voter ce dimanche.
Dimanche Prochain nous aurons le choix entre Monsieur Bernhard, maire de Sanary, sans étiquette et un nouveau, parceque jeune (28 ans), dans le monde politique, Monsieur Gennaro du Front National.
J’espère qu’il entendra ma voix car je lui ai proposé de faire une petite interview lorsque l’on s’est vu vendredi dernier pour convenir d’un rendez-vous s’il passait le premier tour.
Si quelques personnes parmi vous souhaitaient être des nôtres, ce serait avec plaisir.
Si Monsieur Bernhard peut me recevoir pour enregistrer une interview, ce sera avec autant de plaisir.

www.bandol-blog.com

Tags: ,

7 commentaires sur “Il est seize heures…”

  1. C.V.

    On me souffle à l’oreille ce qu’a écrit Voltaire:

    «Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez les exprimer»

    Mourir pour des idées, l’idée est excellente
    Moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eu
    Car tous ceux qui l’avaient, multitude accablante
    En hurlant à la mort me sont tombés dessus
    Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
    Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
    Avec un soupçon de réserve toutefois
    Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente,
    D’accord, mais de mort lente

    Jugeant qu’il n’y a pas péril en la demeure
    Allons vers l’autre monde en flânant en chemin
    Car, à forcer l’allure, il arrive qu’on meure
    Pour des idées n’ayant plus cours le lendemain
    Or, s’il est une chose amère, désolante
    En rendant l’âme à Dieu c’est bien de constater
    Qu’on a fait fausse route, qu’on s’est trompé d’idée
    Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
    D’accord, mais de mort lente

    Les saint jean bouche d’or qui prêchent le martyre
    Le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas
    Mourir pour des idées, c’est le cas de le dire
    C’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas
    Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
    Bientôt Mathusalem dans la longévité
    J’en conclus qu’ils doivent se dire, en aparté
    “Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
    D’accord, mais de mort lente”

    Des idées réclamant le fameux sacrifice
    Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
    Et la question se pose aux victimes novices
    Mourir pour des idées, c’est bien beau mais lesquelles ?
    Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
    Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
    Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
    Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
    D’accord, mais de mort lente

    Encor s’il suffisait de quelques hécatombes
    Pour qu’enfin tout changeât, qu’enfin tout s’arrangeât
    Depuis tant de “grands soirs” que tant de têtes tombent
    Au paradis sur terre on y serait déjà
    Mais l’âge d’or sans cesse est remis aux calendes
    Les dieux ont toujours soif, n’en ont jamais assez
    Et c’est la mort, la mort toujours recommencée
    Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
    D’accord, mais de mort lente

    O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
    Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
    Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
    La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
    Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
    Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la faux
    Plus de danse macabre autour des échafauds!
    Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
    D’accord, mais de mort lente

    #5926

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 08:53 am UTC
Ce mois: 8 , à 10-01-2020 08:53 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050