Hausse des impôts locaux, le maire sortant pris en flagrant délit

Souvent interrogée sur la hausse des impôts locaux, Laetitia Quilici fait le point sur bandolavecvous, rappelant comment le préfet a été mis dans l’obligation d’augmenter les impôts locaux, suivant l’avis de la Chambre Régionale des Comptes :

“M.Joseph semble décidément plus doué pour les mensonges et les manipulations en tout genre que pour la gestion de la commune : il invente, il déforme, il extrapole…

Le plus grave : il refuse d’assumer ses responsabilités dans l’augmentation des impôts locaux, dont il est en tant que maire sortant le seul responsable.

Ce n’est pas nous qui le disons, c’est la Chambre Régionale des Comptes sur la page 2 de son rapport pour refuser le budget primitif 2015 de M.Joseph :
“Considérant que le compte administratif du budget principal pour 2014 n’a pas été approuvé; que les résultats de cet exercice n’ont donc pas été affectés; qu’il en résulte que les propositions à faire au préfet ne peuvent pas tenir compte des résultats de cet exercice; qu’il reviendra au préfet de mettre éventuellement en oeuvre les dispositions des articles L.1612-9 ou L-1612-13 du CGCT;”

C’est également le préfet, dans son arrêté préfectoral du 15 juin 2015 :
“Vu l’avis rendu par la chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur le 3 juin 2015 par lequel elle propose au préfet du Var de régler le budget primitif 2015 de la commune de Bandol;
Considérant que le compte administratif du budget principal pour 2014 n’a pas été approuvé; que les résultats de cet exercice n’ont donc pas été affectés et qu’il en résulte le règlement d’office de ce budget ne peut pas tenir compte des résultats de cet exercice”

Qui faut-il croire ? Le maire sortant ou la Chambre Régionale des Comptes et les services préfectoraux compétents en matière de finances communales?

Pour avoir vu le maire sortant à l’œuvre pendant un an, il n’y a aucun doute et M. Joseph continue à tromper les Bandolais en se faisant passer pour une victime et un bon gestionnaire, ce qui est contredit par les faits.
Savez-vous que M.Joseph a simplement oublié de faire les demandes de financements 2015 à la Communauté d’agglomération et au Département, ce qui va nous faire perdre encore des centaines de milliers d’euros ?

Savez-vous que, pour lui permettre de poursuivre son activité professionnelle pendant son mandat de maire, il a embauché un directeur de cabinet pour « lui mâcher le travail », ce qui coûte à la commune plus de 50 000 € depuis janvier, somme qui aurait été plus utile aux associations bandolaises privées d’une partie de leurs ressources par ses choix contestables.

Surtout quand on voit le dit directeur en congés mais qui fait la campagne de son ex alliée !

Quant aux autres allégations éhontées, elles sont l’arme ultime d’un maire aux abois abandonné par ses proches.

De quoi donner à réfléchir …”

Les commentaires sont fermés.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 10 , à 04:47 pm UTC
Ce mois: 16 , à 09-07-2020 11:21 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050