Frédérique Connat répond aux questions…

de quelques bandolais suite à l’article de Jean Sarrat

Frederique-Connat Clic sur le texte pour lire le communiqué dans son intégralité

www.bandol-blog.com

11 commentaires sur “Frédérique Connat répond aux questions…”

  1. Jean Sarrat

    Je m’attendais à une réponse à la question posée mais sans agressivité à moins de l’avoir provoquée!
    Je rassure également pour rappeler:
    “Alors en bon citoyen que j’espère être, et même si mon choix allait vers “Lui on n’en veut plus”, je respectai la démarche entreprise par le recours en annulation du P.L.U et restai attentif à la suite, sachant que ma liberté de jugement m’aurait fait accepter la décision du Tribunal. Ne mélangeons pas tout, l’adhésion à une candidature ne doit pas être aveuglante…”
    Par point de vue personnel je considérai qu’intenter une action en justice est grave car reposant sur des éléments analysés en amont pour justifier une action en justice.
    Pour faire simple…Si le P.L.U, dans son contenu, présente des anomalies devant faire l’objet d’une action en justice parce que contre les intérêts (au sens noble du terme) des Bandolais, je ne comprends pas pourquoi, d’avoir changé de Maire, transforme l’application du contenu du P.L.U? D’autant que, il est bien précisé: (je cite)
    “En effet, je reprochais à sa municipalité d’avoir maintenu l’objectif de réaliser une AIRE POUR LES GENS DU VOYAGE (QUI PEUT ÊTRE RÉALISÉE SELON MOI DANS UNE AUTRE COMMUNE) et une CONCENTRATION DE BÂTIMENTS DANS LES QUARTIERS RURAUX DE POUTIER NARON ET COLE DE RENE, et je le soupçonnais de vouloir donner les permis de construire correspondant, vu ce qu’il a commencé à entreprendre en lieu et place du camping de Vallongue”
    Faire confiance au nouveau Maire, j’en suis par respect de sa légitimité. D’avoir fait un autre choix durant la campagne, ne va pas, j’espère, me ranger dans la catégorie des collabos! Au secours !
    Mais la question demeure même si (je cite)
    “Étant donné que la municipalité a démocratiquement changé et affiche son intention de ne pas réaliser notamment cette concentration de logements dans les quartiers précités (Naron, Poutier et Cole de Rene) en ne donnant pas les permis correspondants, je lui fait confiance à priori et j’attends d’elle – pour plus de sécurité – qu’elle lance aussi UN NOUVEAU P.L.U. QUI NE MENACE PAS CES QUARTIERS et que LES INTÉRÊTS DE BANDOL”
    Justement, puisque le P.L.U n’est plus attaqué, si …le Putsch permanent Bandolais réussit qu’adviendra t-il d’une application contre ce qui a été l’objet d’une plainte?
    Heureusement, par Gérard DEMORY j’apprends, ici même:
    “Concernant le PLU. le recours introduit par la confédération Environnement Méditerranée est toujours en cours. nous avons même , au regard du silence assourdissant de la commune depuis le30 novembre… demander au président du tribunal administratif de mettre en demeure la commune… ce qui a été fait le 12 juin avec un délai de 30 jours. La commune a transmis son mémoire en réponse… hier 05 août. on guette le facteur.”
    et aussi:
    “Il y a un autre recours sur le PLU introduit par les hôteliers”

    Voila, simplement, je pensais que le maintien d’une action renforcerait le recours introduit par la confédération Environnement Méditerranée et des Hôteliers, et ne m’explique toujours pas le retrait du recours engagé par Frédérique CONNAT.
    PS: et quand bien même l’agressivité des termes de Carine me touche, cela ne m’empêche pas de lui reconnaitre des qualités sur les sujets qu’elle traite.

    #28067
    • Carine

      enfin Jean ou as tu vu de l’agressivité dans mes propos ce n’est que la passion de mes paroles et de mes actes qui me motive (tu le sais bien) et j’ai été piqué au vif quand tu as dit que Fred ne poursuivais pas son action
      C’est faux et tu le sais bien et j’en suis le témoin puisque j’ai participer à son combat pour éviter l’urbanisation dans ces quartiers
      Comme je le disais dans mes propos pendant plus de 3ans elle n’a eu de cesse d’engager des procédures que personnes d’autre n’ont eu le courage de faire pour la préservation de notre commune
      Je suis faire d’avoir lutter pour cette noble cause à ses côtés et je suis prête à recommencer s’il le faut
      nous aimons Bandol et il est vrai que quelques fois mes propos sont ceux du cœur mais loin de moi d’être en quoi que se soit agressive j’espère que tu le comprendras

      #28072
  2. Carine

    Pour tout vous dire je suis originaire de Marseille et plus précisément des quartiers Nord 14eme arrds mes parents étaient fonctionnaires tous les deux et leur revenus étaient modestes
    Je suis un pur produit d’immigrés puisque mes origines corse de part mon père et espagnole portugaise du côté de ma mère font de moi un tutti frutti (mon arrière grand mère s’appelle conchita antonia danseuse de flamenco elle a fuit franco à l’époque de sa dictature) j’ai donc appris depuis mon plus jeune âge se qu’était l’accueil et le partage
    Mais aujourd’hui, je vous avoue que je n’ai pas la même vision de communion les mentalités ont beaucoup changé
    J’ai vécu dans une cité comme vous en voyait fréquemment aux infos télévisé régionale entre la cité font vert et un camps de gens du voyage qui était établit à l’année
    Malheureusement je ne garde pas les même souvenirs d’union et de communion peut être par ce qu’ à 8 ans ont m’a jeté par terre de mon vélo pour me le voler, quelques temps après on nous a vide la cave, à 10 ans ils ont volé les roues de notre voiture six mois après elle partait en fumée puis à mon 11ème anniversaire on m’a menacé avec une arme (couteau sous la gorge) par ce que je jouait de leur côté et je peux vous certifiez que nous n’avions rien de bourgeois surtout quand on vit dans un HLM des quartiers Nord
    Nous avions ordre par nos parents de ne jouer que devant la maison (tu parles d’une liberté )
    De même nous avions été obligé d’ instauré un code de sonnerie avec ma grand mère de 80ans (plus marseillaise qu’elle tu ne peux pas faire) car certains se faisait passer pour le facteur et ils profitaient pour rentrer dans les immeubles, frapper les personnes âges et leur voler leur bien (s’est arrive 2 fois dans l’immeuble de ma mémé )
    mon père à travaille comme un forçat pour nous sortir de ce là et dès que nous avons pu nous éloignez un peu plus nous l’avons fait
    J’aime Marseille j’y suis née mais je ni vivrai plus jamais ce que vous voyez aux infos n’est pas du tout édulcoré oui les dealers se cachent dans les caves et vous en interdisent l’accès oui les ROM vous crachent dessus au feu rouge si vous ne leur donner pas d’argent oui on vous arrache votre chaîne au cou alors que vous êtes arrêté à un feu rouge
    Alors comprenez moi mes grands parents étaient résistants ils étaient aussi des immigrés tendre la main aux autres a été la première chose que l’on m’a apprise et j’applique ce principe dans mon travail chaque jour jamais au grand jamais je ne ferai preuve de racisme ni ne jugerai une personne sur sa couleur de peau mais si je vis à BANDOL aujourd’hui s’est pour fuire cette violence
    Attention il ne faut surtout pas stigmatiser systématique ce que je vous ai décrit mais je n’ai pas envie de revivre cette expérience
    Ce n’est que mon avis et je ne juge personne chacun est libre par ses idées et son vécu de penser autrement la peur est une chose très dure à oublier

    #28061
    • Frédérique, la passante.

      Marseille et les quartiers nord, ce n’est pas ce qui va se faire à Bandol . Il y a des endroits avec des “gens du voyage ” ou tout se passe bien . De plus c’est une obligation pour les mairies d’avoir des terrains pour eux .

      Ceci dit votre message est sincère, j’entends bien votre peur . Par contre je croise souvent des “roms” à Marseille ou ailleurs ils ne m’ont jamais craché dessus . Il suffit d’un bonjour, d’un sourire, d’un désolé je n’ai pas d’argent sur moi . Je ne dis pas qu’ils sont parfaits, ils sont dans des situations inqualifiables .

      #28063
    • Lucien

      Chère Carine,
      Nous avons tellement de choses en commun, comme vous je suis né à Marseille dans les quartiers Nord à la cabucelle, comme vous je suis d’origines multiples Espagnol par mon grand père paternel et Italien, plutôt, Sarde par mon grand père maternel . Mon père était maçon et ma mère femme au foyer, je connais ce que sont les fins de semaines difficiles et nous ne pouvions pas nous payer de voiture.
      Je ne vis plus à Marseille depuis 30 ans car j’ai choisi Bandol, mais j’ai continué à y travailler quotidiennement durant 30 ans. Et toujours dans les quartier Nord, le quartier des Crottes, tout près du marché aux puces du Bd Oddo.
      J’ai ainsi pu voir l’évolution de cette ville l’arrivé des populations du Magreb des Comores et d’Afrique sub-sahariennes, et les changements que cela à apporté.
      Les Gitans eux (C’est ainsi qu’on les nomes à Marseille) ne font pas partie de la vague d’immigration, ils on toujours été présent à Marseille, dans le camp de Mourepiane, ou à la Cayolle dans le 9ème et bien avant dans le quartier des ’13 coins’ aux Aygalades et quand je dit quartier, c’est plutôt de bidonville que je devrais dire.
      Les Marseillais on toujours cohabité avec les Gitans, des voyous gitans, j’en ai connus et de célèbres même qui portent mon nom, mais j’ai connus aussi des voyous Corses, Italiens, Magrébins, Maltais et de bon petits Français.
      Ce qui me fait mal c’est de réduire toute cette ville que j’aime, et sa population, à la violence.
      Quelques fausse idées circulent sur celle-ci , et il est très intéressant de prendre connaissance d’un essais de Laurent Mucchielli intitulée ‘Délinquance et criminalité à Marseille – Fantasmes et réalité’ aux éditions ‘fondation Jean Jaures’. (j’en détiens une copie sur fichier adobe)

      #28082
  3. Frédérique, la passante.

    Enfin un ! Je me sens moins seule . Vous oubliez les fêtes foraines, ce sont souvent eux . Je connais tous leurs problèmes, leurs défauts aussi, mais ce sont des amis comme on en trouve peu ou pas !

    #28058

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 10 , à 04:47 pm UTC
Ce mois: 16 , à 09-07-2020 11:21 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050