Être « Adjoint » au Maire. Par Max Moutte

Max Moutte Un clic sur la photo de Max pour tout connaitre de lui!

Être « Adjoint » au Maire.
C’est un zèle convoité par de nombreuses personnes candidates à une fonction municipale à chaque mandature de la demi-décennie.
Les élections municipales sont l’enjeu de tractations, de négociations entre contribuables locaux où chaque individu défend sa personnalité, ses compétences, ses connaissances locales et associatives, ses activités associatives (s’il en a) et aussi la participation au financement de son groupe ; car le financement ces dernières années à pris une part importante à la fonction convoitée.
Chacun prétend pouvoir occuper la place sans savoir, s’il (elle) en a la capacité, les compétences requises au choix de la délégation qui lui sera attribuée, même sur une délégation prévue à l’avance par la profession exercée s’y rapportant, ne prévaut pas pour autant la compétence de la fonction envisagée qui requiert une certaine connaissance administrative et psychologique des qualités associatives et collectives.
Certains pensent que leurs capacités intellectuelles sont suffisantes, surévaluant leurs possibilités et la disponibilité à cette fonction.
Les prétendants(es) ne mesurent pas l’impact qu’une mauvaise gestion assumée et mal appropriée aux critères de la délégation pourrait porter préjudice à l’ensemble de ses colistiers et au maire.
Les répercussions d’une délégation attribuée à une tierce personne sans davantage en connaître ses compétences et ses capacités à assumer les responsabilités tient de l’inconscience de la part de son entourage.
La délégation est (ou) peut être attribuée par complaisance amicale ou contribution financière ne résout pas la condition de capacité de la fonction.
Faut-il savoir que malgré des indemnités perçues non moins négligeables actuellement que dans ces fonctions se greffe une cote part d’investissement financier personnel de la condition vestimentaire et de relations cordiales avec des homologues élus.
Tout individu peut prétendre à la fonction de devenir un adjoint au maire, mais sera-t-il (elle) capable de bien l’assumer . Là est la question ? Que doit se poser le groupe de ses colistiers et du futur maire ? C’est à l’ensemble des futurs conseillers municipaux votants de suite après le scrutin de leur élection que le choix sera fait pour tout le mandat.
La délégation peut être suspendue par le maire sans pour autant que l’adjoint ne soit dépossédé de son titre de conseiller municipal et son droit de vote au conseil municipal.
Max MOUTTE.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

3 visiteur(s) en ligne actuellement
3 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 15 , à 06:18 pm UTC
Ce mois: 17 , à 11-03-2020 09:19 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050