En réponse à Serge…

Clic sur l'image pour aller sur le site.

Je ne croyais pas si bien dire…
Il me venait une idée, pour répondre à Serge.
Je lui disais que j’entendais bien ce qu’il voulait me dire, que d’Amicale , il y en avait, des associations, mais dans mon idée, c’était de regrouper non seulement ceux d’autrefois, mais ceux d’aujourd’hui aussi, de toutes confession, religions, idées politiques.
Un mot me revenait à l’esprit “UTOPIE”, et j’en cherchais la définition.
Je vous laisse la lire.
Vous comprendrez…
Cela va être difficile, pas de comprendre, mais de le faire à Bandol…

Définition de l’utopie

Etymologie : terme créé par Thomas More (1478-1535) pour le titre de son œuvre Utopia, construit à partir grec ou, non et topos, lieu, c’est-à-dire un lieu qui n’existe pas.

Dans le sens courant, une utopie est un projet d’organisation politique ou un idéal qui ne tient pas compte des contraintes de la réalité ou de faits objectifs.
Par extension, c’est un projet ou une idée qui apparaît comme irréalisable, illusoire ou chimérique.
Les utopies se rencontrent essentiellement en littérature, en philosophie ou dans la pensée politique, à travers des conceptions imaginaires de communautés humaines, sans défaut.
Elles sont décrites dans le but de servir de modèles d’organisation politique et sociale.
Le premier auteur considéré comme utopiste est Thomas More qui, dans “Utopia” (1516), décrit une île imaginaire formant un Etat idéal, inspiré par la République de Platon, où l’on ne travaille que 6 heures par jour, où la propriété privée est bannie et où règnent l’égalité et la vertu. 🙂

L’utopie est un genre littéraire qui s’est développé dans le sillage de Thomas More, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il associe récit d’un voyage et description d’une société idéale. L’ambition des écrivains qui ont illustré et présenté des utopies est plutôt l’élargissement du champ des possibles et leur exploration. La fiction devient un procédé pour prendre ses distances par rapport au présent, tout en le critiquant indirectement, mais surtout pour éviter la censure. Il permet de faire prendre conscience aux lecteurs que d’autres formes d’organisation et modes de vie sont possibles.
Synonyme : illusion, chimère, rêve

www.bandol-blog.com

2 commentaires sur “En réponse à Serge…”

  1. Cv

    Je voulais parler de l’utopie de créer une amicale “Bandol Aujourd’hui”, pas de la réalité de “Bandol Autrefois”, qui est bien réelle, elle.

    #7596
  2. serge.gervais

    @ Christian
    L’Utopie, la définition est vraiment juste au niveau litéraire, politique et j’en passe, mais je ne pense pas qu’au sein d’une association il puisse y avoir une seule condition qui rende son souhait irréalisable.
    Bien sur qu’au départ, lors de sa création, cette amicale avait pour but de regrouper les anciens élèves des écoles de Bandol, mais depuis elle s’est ouverte à tous, sans distinction d’idées politiques, de religions…… Le seul but est de se rassembler pour une expo, un repas, un voyage, un pique-nique, une partie de pétanque.
    En fait c’est une amicale où il fait bon vivre et où nous oublions pendant quelques heures les dures réalités de la vie pour nous distraire quelles que soient nos idées politiques ou religieuses (ils ne connaissent dailleurs pas la mienne!!)car ceux sont des sujets que nous n’abordons pas.
    La joie de nous rencontrer et accessoirement faire la fête ensemble sont nos seules motivations;
    Donc pas d’UTOPIE
    A+ Serge

    #7593

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 9 , à 12:03 am UTC
Ce mois: 11 , à 12-01-2020 10:11 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050