Contribution sur la gestion du Port

Je ne peux malheureusement pas faire de commentaire sur le site de VVB, je le fais ici.

Sur le site de VVB:

La commission « Port » de Vigilance et Vérité à Bandol travaille depuis plusieurs mois déjà pour dégager des propositions afin d’améliorer la gestion du port de Bandol dans un objectif de renforcement de la transparence et de l’efficacité de ce formidable outil économique.

Expliquez-moi, expliquez-nous, Monsieur ou madame Cermolacce, en quoi le port est “un formidable outil économique”.
Quelles sont les entreprises, les sociétés, les personnes qui profitent de cette activité.
Lorsque les propriétaires des bateaux arrivent à Bandol, c’est pour prendre le large.
Ah oui, ils font le plein, de mazout, de croissants et de rosé…
Leur présence aurait une incidence sur notre activité économique si la commune faisait en sorte d’accueillir les passagers d’une meilleure façon.

NDC: tout cela est écrit sans aucune animosité!

www.bandol-blog.com

2 commentaires sur “Contribution sur la gestion du Port”

  1. Jacques K.

    Bonjour à tous,

    J’ajoute encore quelques exemples à ceux cités par Dominique Cermolacce, figure notoire de la plaisance bandolaise.

    Le port (par la Sogeba) verse chaque année 604.000 € de redevance à la ville. Ce montant, qui dote le budget annexe du port dans les comptes de la ville, sert au financement des gros travaux et des investissements, et sont donc dépensés localement.

    Dominique mentionne les bateaux qui ont fait escale cet été à Bandol.

    Leur apport peut être chiffré. On estime généralement à 200 € la dépense moyenne réalisée dans les commerces et restaurant du port par un bateau en escale. On approche donc le million d’euros de recette pour cet été.

    L’aspect emploi est également important. Outre la vingtaine de collaborateurs qui travaillent à la Capitainerie et les 35 artisans cités, le port de Bandol accueille également trois PME, Locasails, Quo Vadis et Atlantide.

    L’UPV a analysé la contribution de la plaisance à l’économie locale et évoque “une manne” pour l’économie varoise.

    Enfin, la SNB, étroitement liée au port, joue aussi un role économique essentiel. Elle a aussi son équipe de salariés, une douzaine, organise et reçoit de nombreux événements (par exemple en ce moment, avec l’entrainement d’une équipe suisse) générateur, chacun, de dépenses locales. Sans parler de la pépinière de champion qu’elle recèle, et qui permettra peut être à Bandol de connaitre son premier champion olympique !

    Jacques KAUFFMANN
    Représentant des plaisanciers au Conseil Portuaire

    #15624
  2. dominique.cermolacce

    Bandol qu’on le veuille ou non est une ville touristique qui a la chance d’avoir un port de plaisance de 1600 places, implanté au coeur même de la ville. Cette capacité le situe au 9ème rang des ports de plaisance Français.
    J’estime que ces chiffres devraient permettre de le considérer comme un véritable acteur économique pour la ville, dans la mesure où tout serait mis en oeuvre pour cela.

    Lorsque l’on se réfère à un article de Var Matin du 01.10.2012 sous forme d’interview de Mr le Maire, on apprend que 4821 nuitées ont été enregistrées pour les mois de juillet et août.

    Je vous rassure tout de suite, ce nombre ne veut pas dire que 4821 bateaux sont venus s’amarrer dans le port, certains ont fait une simple escale d’une nuit, d’autres sont restés plus longtemps.

    Je suis persuadé que sur ce nombre, certains plaisanciers, sont tout de même descendus de leurs bateaux pour aller faire quelques courses , consommer dans les bars et restaurants, faire du shopping, car n’oublions pas qu’un plaisancier est aussi un touriste qui navigue très souvent en famille.

    L’un des points négatifs de notre port est qu’il est situé en fond de baie, éloigné de la route directe vers les Iles de la rade d’hyères ou vers l’Ouest vers les Calanques. Cette situation oblige donc le navigateur à rallonger bien souvent sa route pour venir à Bandol.

    Ceci n’est pas un obstacle pour lui s’il sait qu’il va bénéficier d’un accueil privilégié,même s’il n’est pas à la barre d’un Super Yacht, s’il va trouver des infrastructures adaptées par rapport au coût d’amarrage de son bateau (wc, douches, laveries automatiques) une animation de la ville, une multiplicité de commerces (ils existent).
    Donc en résumé, qu’il se sente bien chez nous, qu’il le dise aux autres et qu’il ait envie de revenir.

    Selon les sources du site internet de la ville, 35 entreprises et artisans, dont certains emplois des salariés, oeuvrent en grande partie sur Bandol.
    Je suis persuadé que ces professionnels ne demandent qu’à se développer, grâce à une politique plus dynamique, une écoute plus grande et des conditions de travail mieux adaptées.
    Il en serait de même pour le plaisancier.

    Enfin,le port peut servir également de support pour de l’évènementiel, comme par exemple la régate Safran qui sauf erreur, a amené un minimum d’un millier de personnes durant plusieurs jours hors saison touristique.
    Tous ces gens font des courses pour se nourrir, même si les dîners sont organisés, boivent, se promènent en ville, louent des bateaux…
    Certes cela modifie l’organisation du port, mais après tout c’est pour la bonne cause.
    Si mes souvenirs sont bons, des manifestations similaires se déroulaient plusieurs fois par an, par le passé.

    J’espère avoir répondu à vos attentes et vous avoir un tant soit peu convaincu que le port de Bandol peut être outil de développement économique et touristique pour notre ville.

    Bien cordialement

    Dominique CERMOLACCE

    #15568

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

4 visiteur(s) en ligne actuellement
4 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 12 , à 10:41 am UTC
Ce mois: 28 , à 06-01-2020 02:11 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050