Conférences dans le cadre du Tricentenaire de BANDOL

conf_123 Pour aller sur le site du Cercle des Auteurs Bandolais

Conférence du Professeur Gilbert BUTI
(Mercredi 4 mars à 18H)

Dans le domaine maritime, la recherche a eu tendance à privilégier les grands ports, les trafics majeurs, les négociants à l’envergure internationale et à négliger les ports secondaires, ainsi que la « poussière » portuaire qui jalonnent les rivages.
Ces petits ports, parfois de simples mouillages, présentent pourtant des activités originales. Longtemps oubliés ou réduits à des activités sans importance, ils participent souvent à la vie des grandes places portuaires. D’aucuns semblent d’ailleurs n’avoir d’existence, dans la mémoire collective, qu’avec le développement du tourisme depuis la fin du XIXe siècle alors que leur riche voire surprenant passé est méconnu.
L’objectif de cette communication est de rappeler précisément l’émergence et les activités de ces « petits ports » compris entre le delta du Rhône et l’embouchure du Var, de Martigues à Antibes, en effectuant, bien entendu, une importante escale à Bandol qui illustre, dans une large mesure, cette problématique, sans nous interdire quelques regards sur d’autres littoraux méditerranéens.

Conférence de Cristina BARON
(Jeudi 5 mars à 17H)

Louis XV commande à Joseph VERNET 24 tableaux de ports de France pour informer ses sujets de la vie dans les ports ; seuls quinze tableaux seront réalisés, de 1753 à 1765 (Marseille, Bandol, Toulon, Antibes, Sète, Bordeaux, Bayonne, La Rochelle, Rochefort et Dieppe) ; certains ports sont représentés plusieurs fois. On avait demandé à Vernet de représenter sur chaque tableau, au premier plan, les activités spécifiques à la région. Ces peintures sont donc de véritables témoignages de la vie dans les ports il y a 250 ans, et font de lui l’un des plus grands peintres de la marine. Ils lui vaudront une reconnaissance, de son vivant, par la plupart des nobles les plus attachés à la marine.

Conférence de Gérard LORIDON
(Vendredi 6 mars à 17H)

L’aventure d’une cargaison antique dont le navire est passé au large de Bandol, pour aller finir, hélas, lors d’un naufrage dramatique dans les îles de Marseille.
Le dit naufrage devenant célèbre, grâce au Cdt Cousteau qui entreprit d’en faire sa première campagne archéologique, en 1952.
Selon le livre d’un archéologue présent au cours de cette campagne, Mr Ferdinand Lallemand, qui entreprit de relater, et de romancer, avec brio, ce voyage qui partant de l’île de Délos, en Grèce, va se terminer à Marseille devant l’îlot du Congloué par 45 M de fond.
« Le journal de bord de Markos Sestios ».
Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les amphores, je conte dans mon ouvrage « Amphores » que je dédicacerai, mes aventures et tranches de vie au contact de ces poteries interdites.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

2 visiteur(s) en ligne actuellement
2 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 8 , à 04:30 am UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050