Compte rendu réunion STOP LGV

BC0R9472 Un clic pour aller sur le site du COLLECTIF STOP LGV SUD SAINTE BAUME
De gauche à droite sur la photo
Robert Gago, Philippe Mougier, Thierry Dubois, Vanessa Cottin, Gérard Tautil, Christian Millet Bacci, Didier Cade, Edel melin, Claude Buisson.

LE COLLECTIF STOP LGV SUD SAINTE BAUME
demande la mise en place d’un nouveau débat public.

Jeudi soir, face à une salle comble et en présence des maires et de conseillers municipaux d’Evenos,
du Castellet , de La Cadière , de Saint Cyr et de Signes et avec la participation de maître Dragonne,
avocat à Toulon, le Collectif Stop LGV Sud Sainte Baume est venu présenter le bilan de son action et
faire le point sur le projet de ligne nouvelle, qui malgré les rumeurs, continue d’avancer.
Courriers au gouvernement et aux élus locaux, organisation d’une marche à la Maison des quatre
frères en présence de tous les élus de la communauté d’agglomérations de Sud Sainte Baume,
conférences et communiqués de presse, analyse du dernier COPIL qui annonce une enveloppe
budgétaire pour la mise en place d’observatoire du foncier et une augmentation du financement des
études, site internet et dépôt d’un recours au tribunal administratif de Paris.

Le délai de cinq ans entre le débat public de 2005 et aujourd’hui étant dépassé et comme la loi
l’exige, la Commission Nationale du Débat Public a demandé à SNCF Réseaux, le 19 août, de déposer
une saisine, afin de mettre en place un nouveau débat public.
Contre toute attente et semble il dans la hâte (période de vacances jusqu’au 30 août), le 2
septembre, soit deux jours après avoir étudié le volumineux dossier dans lequel il est clairement
indiqué qu’un nouveau débat pourrait compromettre le projet, le CNDP décide qu’il n’est pas
nécessaire d’organiser un nouveau débat public ( pour cause !!!!)

Le Collectif stop LGV, la mairie d’Evenos, Stop LGV Sanary, Stop Nuisances Cuers, la Confédération
paysanne du Var et Enterrons le LGV (Aubagne), ont décidé de déposer un recours en justice au
tribunal administratif de Paris, contre cette décision qui ne tient absolument pas compte de l’opinion
de la population et des élus locaux et de la transformation notoire de la Ligne Nouvelle PCA.

Maître Dragonne, avocat à Toulon a présenté ce recours et répondu aux questions de la salle, quant
à la durée de la procédure qui malheureusement risque d’être longue, est n’est pas suspensive et
sera malheureusement jugée en même temps que sera notifiée, la Déclaration d’Utilité Publique
(DUP)

D’autres questions sur les problèmes d’environnement et d’hydrologie ont été posées, ainsi que sur
l’élargissement de certaines voies entre le Beausset et Evenos.
Ce ne sont que des rumeurs qu’il faut combattre a répondu Blandine Monier, maire d’Evenos, ces
voies sont des accès DFCI (Défense de la Forêt contre les incendies) et sont nettement moins larges
que des chemins de travaux pour la construction d’une ligne ferroviaire.
Certains adhérents s’interrogent sur le manque de réaction de la Communauté d’agglomération
concernant le recours en justice.
Blandine Monier répond, que le délai était très court et qu’elle a été peut être plus réactive.

La réunion s’est terminée par un apéritif convivial et un appel à la mobilisation

PS de Christian Viala le webmaster… 🙂
Profitez de votre visite sur le site du collectif pour renouveler votre adhésion à l’association 😉 . Je vous mettrai un petite vidéo du début de la réunion en fin de journée.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

7 visiteur(s) en ligne actuellement
7 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 10 , à 09:36 am UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050