“Cernés”…et même “Noyés”.

Message de Prinz karl.

Je dirai que dans le secteur, nous sommes “cernés”…et même “noyés”.

A BANDOL, c’est la SEM (Société des Eaux de Marseille)qui s’occupe de notre eau… La SEM, càd que sous cette appellation “bien de chez nous” (ce qu’elle était au départ lors de sa création) la SEM est détenue depuis à parts égales (48,83 % chacune) par Veolia (ex Compagnie générale des eaux) et Lyonnaise des Eaux (Suez Environnement).
Le groupe des Eaux de Marseille est devenu le quatrième groupe français dans le secteur de l’eau.
Si on regarde du côté est, notre future capitale urbaine et métropole… à TOULON, c’est la main mise intégrale sous des noms divers…

Un accord signé avec les organisations syndicales de la nébuleuse VEOLIA en atteste.

On y retrouve:
VEOLIA EAU-COMPAGNIE GENERALE DES EAUX
pages 2, 3 et 4 toute une série d’entreprises (48 !) dont elle est actionnaire et notamment pour ce qui nous concerne:
…. 5 la Compagnie des eaux et de l’Ozone (CEA) qui participe à la gestion de l’eau de l’aire toulonnaise
…. 17 la SADE sud-est… idem (surtout pour les travaux proprement dits)

page 4 cinq autres sociétés

page 5 quatre autres sociétés… dont la SET, Société des Eaux de TOULON dont le siège est à LA GARDE

Voilà qui donne à réfléchir sérieusement sur notre indépendance non pas énergétique mais aquatique…. et nous ramène de fait à la réforme territoriale en cours.

Peut-on admettre une telle main mise sur un élément essentiel de la vie. Les communes ou la future communauté urbaine voire métropole dont on souhaite que nous soyons un quartier peuvent-elles laisser à un groupe privé la gestion de l’eau ?

Pour ma part la réponse est claire: NON. l’eau ne peut être une marchandise courante.

Il n’y a rien d’inéluctable. En ce qui nous concerne, à ma connaissance, (je suis prudent) il n’y a eu qu’un seul conseiller qui dans notre commune a posé la question (et ce n’est pas un jeu de mots): c’est monsieur DELAUD C.
Il serait intéressant de connaitre sa position, notamment au regard de la réforme territoriale (qu’on en reste à CCSSB ou qu’on se fasse avaler par TPM).

www.bandol-blog.com

14 commentaires sur ““Cernés”…et même “Noyés”.”

  1. jc janicot

    Reconnaissons à Mr DELAUD qu’il a toujours été contre la privatisation de l’eau , de meme il s’est toujours opposé aux subventions pour les écoles privées
    BON POINT
    Par contre il faut bien reconnaitre que ce sont les socialistes qui ont le plus privatisé et que pour une grande majorité de nos éléphants roses ils préférent l’école privée pour leurs enfants que l’école de la République .

    #6799
  2. Carine

    Je n’aurai qu’une question:
    Y a t’il quelqu’un pour m’expliquer précisément le partenariat que la commune a signé avec la SEM et qui nous oblige a paye un forfait d’eau consomme ou pas?
    Beaucoup de personne se questionnent à ce sujet, mais tout reste très opaque
    Merci

    #6794
    • C.V.

      @Carine
      Tu devrais essayer de poser la question sur le forum!
      😉

      #6796
      • prinz karl

        Code général des collectivités territoriales

        “Article L2121-26
        Toute personne physique ou morale a le droit de demander communication des procès-verbaux du conseil municipal, des budgets et des comptes de la commune et des arrêtés municipaux.
        Chacun peut les publier sous sa responsabilité.
        La communication des documents mentionnés au premier alinéa, qui peut être obtenue aussi bien du maire que des services déconcentrés de l’Etat, intervient dans les conditions prévues par l’article 4 de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978.
        Les dispositions du présent article s’appliquent aux établissements publics administratifs des communes.”

        Il y a deux ans, à la suite de problème en matière d’eau je m’étais adressé au service de la mairie pour vérifier les conditions exactes de certaines dispositions et obtenu communication du document sans difficulté<<<<;

        #6797
    • Saint Thomas

      Carine,
      Le contrat liant les Administrés Bandolais (permanents ou occasionnels) et la SEM, repose essentiellement, maintenant, sur un relevé de consommation journalière, relevé par téléchargement journalier. Chaque détenteur de compteur dispose d’un forfait journalier à un tarif donné et au delà de cette consommation journalière: facturation à un autre taux. Vous devriez poser la question à un Elu d’opposition il détient les détails

      #6798
      • Carine

        merci Saint Thomas
        justement je m’étonnais que l’opposition ne donne pas son avis sur ce qui me parait une aberration (mais cela n’engage que moi)
        comment les résidences de vacances vont elles faire et qui s’occupera de cette gestion.
        Ces questions n’ont elles pas été évoquées lors de la présentation du projet par le maire.
        Il est vrai que je me pose beaucoup de questions qui restent pour le moment sans réponses.
        Tu as raison christian je devrai peut être poser la question sur le forum mais si elle reste sans réponse comme pour la traverse Boileau ou le devenir des pigeons bandolais j’aurai ma réponse à la saint glin glin.

        #6816
  3. Jean-Pierre HECQ

    cela ne change pas grand chose à l’affaire, mais Suez n’a plus rien dans la SEM, celle-ci étant détenue, depuis l’an dernier, exclusivement par Veolia-Eau. En effet, pour faire cesser cette situation anticoncurrentielle, où les deux plus grosses entreprises du marché avaient créé des filiales communes, elles ont été sommées de “décroiser” leurs participations dans ces sociétés hybrides.
    Ci après, l’article de l’Agence France Presse qui en fait état- c’était il y a un an – et je crois que les assemblées qui ont entériné la modification ont eu lieu en juin.

    “mardi 23.03.2010, 07:09

    Suez Environnement et Veolia Environnement ont indiqué mardi, chacun de leur côté, avoir bouclé le décroisement de leurs filiales communes françaises, réclamé par les autorités de la concurrence depuis plusieurs années.
    Après l’accord de Bruxelles jeudi et la consultation des instances représentatives du personnel, “Suez Environnement confirme que le projet de décroisement des sociétés dites paritaires vient d’aboutir”, indique le groupe dans un communiqué.
    “C’est bouclé de notre côté également”, a indiqué à l’AFP Marc Reneaume, directeur général de Veolia Eau en France.
    Suez et Veolia détenaient ensemble une dizaine de sociétés de distribution d’eau potable ou d’assainissement, couvrant environ trois millions d’usagers pour un chiffre d’affaires de 687 millions d’euros. En 2002, le Conseil français de la concurrence avait dénoncé un abus de position dominante et réclamé le dénouement de ces filiales.
    Ces filiales communes étaient “des héritages historiques, qui paraissaient aujourd’hui incongrues”, a expliqué M. Reneaume, racontant des négociations “longues et parfois chaotiques” entre les deux groupes pour parvenir à “deux lots équilibrés”.
    Suez récupère la Société des eaux du Nord, la Société d’exploitation du réseau d’assainissement de Marseille, la Société provençale des eaux, ainsi que celles qui opèrent à Versailles, Saint-Etienne, Nancy, en Martinique et Guyane.
    Veolia prend de son côté le contrôle exclusif de la Société des eaux de Marseille, qui couvre aussi La Ciotat, Vitrolles et Arles.
    “Le décroisement était devenu essentiel à la bonne gouvernance de ces entreprises”, a commenté Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez, cité dans le communiqué.
    “On se retrouve en situation de concurrence claire quelques années avant l’échéance de plusieurs contrats”, a aussi estimé M. Reneaume.
    Le contrat d’assainissement de Marseille sera remis en jeu en 2012, celui de la distribution d’eau en 2013, le contrat de Versailles en 2014 puis celui de Lille en 2015.
    En France, Veolia détient 39% de parts de marché et Suez 19%. Les deux groupes sont actuellement en compétition pour remporter le gigantesque contrat du Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (Sedif), couvrant plus d’une centaine de communes.

    PARIS (AFP)© 2010 AFP”

    #6784
    • prinz karl

      Je trouve ce passage magnifique:

      “On se retrouve en situation de concurrence claire quelques années avant l’échéance de plusieurs contrats”, a aussi estimé M. Reneaume.”

      Comme s’il suffisait d’artifices juridiques pour ne pas s’entendre sous ou autour de la table…..

      #6785

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

5 visiteur(s) en ligne actuellement
5 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 13 , à 10:26 am UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050