“BANDOL MAGIQUE & VOYANCE FESTIVAL”

1ère du “BANDOL MAGIQUE & VOYANCE FESTIVAL” dans le cadre des fêtes d’Halloween
Animations gratuites tous les jours du 27/10 au 31/10/2012 – De 10h00 à 17h00
Place Lucien Grillon et Théâtre Jules VERNE

Organisation Service animations – Mairie de Bandol – Info : 04 94 29 12 74
– Stand initiation magie avec animateurs costumés
– Stand démonstration magie avec animateurs costumés
– 1 atelier de confection de chapeaux halloween avec animateurs costumés
– 1 stand maquillage avec 2 maquilleuses costumées
– 15 jeux en bois des magiciens
– 1 décor de château Halloween
– 3 stands de médiums avec 10 minutes de consultations offertes.

SPECTACLE MAGIE TOUS LES JOURS A 16H DANS LE CADRE DU FESTIVAL (entrée gratuite)
PROGRAMME :
– 27 OCTOBRE :CYRIL DELAIR
– 28 OCTOBRE : MARC DOSSETTO
– 29 OCTOBRE : CHRIS WILSON
– 30 OCTOBRE : ERIC PARKER
– 31 OCTOBRE : LUCIE MAGIC CABARET

Un internaute

9 commentaires sur ““BANDOL MAGIQUE & VOYANCE FESTIVAL””

  1. Nadine

    Un peu d’histoire

    300 ans avant J.-C., une société secrète de prêtres tenait sous son emprise le monde celte. Chaque année le 31 octobre, ceux-ci célébraient en l’honneur de leur divinité païenne Samhain, un festival de la Mort des prêtres se déplaçant de maison en maison, réclamaient des offrandes pour leur dieu et exigeaient parfois des sacrifices humains. En cas de refus, ils proféraient des malédictions de mort sur cette maison, d’où le “trick or treat”, malédiction ou présent, pour être plus clair: une offrande sinon la malédiction. Pour éclairer leur chemin, ces prêtres portaient des navets évidés et découpés en forme de visage, où brûlait une bougie faite avec de la graisse humaine de sacrifices précédents. Ces navets représentaient l’esprit qui allait rendre leurs malédictions efficaces. Au 18 ème et 19 ème siècle, quand cette coutume est arrivée aux Etats Unis, on a remplacé les navets par des citrouilles. Le nom donné à l’esprit qui habitait dans la citrouille était “Jock”, qui est devenu “Jack” qui habite dans la lanterne, d’où le nom “Jack-o-lantern”. Le mot Halloween vient de “All Hallow’s Eve”: veille de la Toussaint. Et on est tenté de l’associer à cette tradition chrétienne. En réalité, les origines de Halloween sont complètement païennes et n’ont aucun rapport avec cette fête religieuse. Aujourd’hui, dans le monde entier, Halloween est la fête la plus importante pour les satanistes. Le 31 octobre est le nouvel an du calendrier des sorciers. Le “Word Book Encyclopédia” affirme que c’est le commencement de tout ce qui est “cold, dark and dead” (froid, noir et mort). De nos jours encore, on sait que les satanistes pratiquent des sacrifices humains, cette nuit là, aux Etats Unis et en Australie. Quand nous voyons des enfants faire du “trick or treat” et réclamer des bonbons de maison en maison, cela parait inoffensif et amusant, mais n’êtes-vous pas entrain de les associer, sans en être conscients, à un bien sombre rituel ? Pour les parents de jeunes enfants, un aspect supplémentaire de l’invasion de l’occulte dans la culture doit être abordé au sujet d’Halloween. N’imaginez pas que ce jour particulier n’a rien à voir avec le satanisme. Vous serez certainement surpris, en apprenant comment, le 31 octobre, est devenu un prologue pour nous amener à accepter l’occulte. Que vous le croyez ou non, Halloween est devenu le jour du diable, rituellement reconnu par quelques adorateurs de Satan et quelques groupes occultes aux USA (il prend racine aussi chez nous). Quels sont les faits à propos d’Halloween? Est-ce le moment d’invoquer la vieille prière de la Cornouaille, “Bon Dieu délivre-nous des goules, des fantômes, des bêtes à longues pattes et qui cognent dans la nuit”? Regardons un instant l’histoire de ce jour spécial. Le prédécesseur chrétien d’Halloween, la Toussaint des catholiques romains, était célébrée à l’origine en mai et non le 1er novembre. En 308, l’empereur romain Constantin apaisa la population des territoires païens, nouvellement conquis, en leur accordant le droit de conserver leur ancien rite du Jour de Samhain, parallèlement à la dernière fête fixée, la Toussaint. Le panthéon de Rome, un temple construit pour adorer une multitude de dieux, fut converti en église. Pendant que les chrétiens célébraient leurs saints disparus, les païens dédiaient la nuit précédente à leur “seigneur de la mort”

    Le sabbat des sorcières

    Le choix du 31 octobre n’est pas une coïncidence. Le 31 octobre est l’un des quatre plus importants sabbat des sorcières, les quatre jours “cross-quarter” du calendrier celtique. Le premier, le 2 février, populairement connu comme le jour du “ground-hog” en l’honneur de Brigit, la déesse païenne de la guérison. Le deuxième, un jour férié de mai nommé Beltane signalait le temps des plantations pour les sorcières. Ce jour-là, les druides exécutaient des rites magiques, pour favoriser la croissance des récoltes. Le troisième, un festival des récoltes en août en l’honneur du dieu Soleil commémorait celui qui brille, Lugh. Ces trois premiers jours “cross-quarter” marquaient le passage des saisons, le temps de planter et le temps de récolter, de même que le temps de la mort et de la résurrection de la terre. Le dernier, Samhain, marquait l’arrivée de l’hiver. A ce moment-là, les anciens druides exécutaient des rituels dans lesquels un chaudron symbolisait l’abondance de la déesse. On disait que c’était un temps de “betwixt and between”, une saison sacrée empreinte de superstition et de conjurations spirites. Pour les druides, le 31 octobre était la nuit où Samhain revenait avec les esprits des morts. Ces derniers devaient être apaisés; c’est pourquoi il fallait traiter avec eux sinon les vivants seraient trompés. D’immenses feux étaient allumés, sur les sommets des collines, pour effrayer les mauvais esprits et apaiser les puissances surnaturelles qui contrôlaient les processus de la nature. Plus récemment, les immigrants européens, plus particulièrement les Irlandais, introduisirent Halloween en Amérique. A la fin du 19 ème siècle, leurs coutumes étaient devenues célèbres. C’était l’occasion de renverser des cabinets extérieurs, d’infliger des dommages aux propriétés et de se permettre des fourberies qui n’auraient pas été tolérées à d’autres moments de l’année. Aujourd’hui, Halloween est un jour faste pour les marchands, pour les personnes ayant des pouvoirs psychiques, les voyants et pour ceux qui se disent visionnaires, c’est la période la plus occupée de l’année.

    N’associons pas nos enfants innocents à ce rituel……

    #15012
    • Salvatore MANZONI

      Bonjour Nadine,bonjour les BB,
      chapeau pour ce bel exposé qui démonte cette imbécilité d’Halloween.J’espère que la farce va s’interrompre dans les commerces et les écoles.J’ai même vu l’année dernière une commune très proche qui décorait ses rues avec de l’orange et noir…Qu’on le fasse avec du rouge et noir,c’est normal ce sont les couleurs du Rugby Club Toulonnais dont le joueur emblématique réside à Bandol…
      Une foire aux santons et une “Castagnado” auraient bien meilleure allure pour un village “Provençal”.
      Après pour la magie,à Bandol:facile ,tout ce qui pourrait faire se transforme en couillonnade ,c’est de la magie,non?
      Bonne soirée
      SM

      #15015
      • Marie France P.

        On est bien d’accord sur le fond mais comme pour le reste Halloween reste une question de “fric” !!! On vend des décos en tous genres , souvent de mauvais goûts d’ailleurs , des sucreries , des costumes etc… Et tant qu’il y aura preneurs , ça continuera !!! Même si la plupart de ceux qui fêtent Halloween ne savent pas à quoi ça rime !!

        #15026
  2. Nadine

    Bandol n’est malheureusement plus un village provençal et nos traditions sont perdues et oubliées. C’est ce qui arrive lorsque une municipalité est pilotée par des gens qui ne sont pas de natif de la région concernée.

    Pour ce qui me concerne, plutôt que de voir un festival de magie et une fête d’Halloween qui ne font pas partie de nos traditions, j’aurais préféré voir de belles festivités provençales.

    De toute manière, comme Halloween est une fête qui ne s’inscrit pas (et est même en complète contradiction) dans la tradition judeo-chrétienne, je n’irai pas.

    Nous vivons dans une société dont les malheurs sont au quotidien. Ce n’est pas la peine d’en rajouter avec une telle fête qui fait honneur au malheur, la peur, la détresse, la mort, les ténèbres, les fantômes, les sorcières, les vampires, ….

    Notre bon ami Marius doit certainement “apprécier” qu’une telle fête puisse être organisé sur notre commune.

    #14941
    • Salvatore MANZONI

      Nadine,vé,je vous embrasse!
      SM

      #14949
      • Azur

        Les traditions sont l’authenticité.
        Pourquoi importer ce “made in ailleurs” au détriment du “fait maison” ? La mode état un éternel recommencement, un jour viendra où le vent tournera et balaiera ces fêtes qui ne nous ressemblent pas.

        #14953
        • Marie France P.

          Très juste !! Qu’on organise plutôt une foire aux santons par exemple qui réunirait et ferait connaître le métier de santonnier ainsi que les artisans voisins . Il pourrait y avoir des ateliers de fabrication ou de peinture de figurines pour les enfants puisque ce sont les vacances de Toussaint mais un festival de voyance …qu’est-ce qu’il vient faire là !!

          #14956
  3. Salvatore MANZONI

    Bonjour les BB,
    la mairie nous “bassine” avec du Bandol village Provençal,Bandol couleurs de Provence et maintenant on nous colle du halloween,de que mi méli?Depuis Quand cette pseudo fête célébrée par les USA devient-elle Française?
    N’en manco pas de sartan à Bandol per festéja Toussant…
    En Provence pour la Toussaint il y a des coutumes pourquoi ne pas les respecter et les mettre en avant dans un village… Provençal?
    Si la mairie ne connaît pas ces coutumes elle peut toujours les demander aux Provençaux qui les connaissent!
    Allez courage 547 jours à tirer braves gens!
    SM

    #14938

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

7 visiteur(s) en ligne actuellement
7 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 7 , à 12:04 am UTC
Ce mois: 16 , à 10-08-2020 04:33 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050