Bandol en grande difficulté financière?

Depuis son arrivée en 2014, le maire justifie sa politique de rigueur et de restrictions tous azimuts des budgets et subventions aux associations par une analyse personnelle qui l’a conduit à un constat de grande difficulté financière de la Ville.
Une grosse erreur *, dans l’élaboration du Compte Administratif 2014, a mis dans l’obligation le Préfet d’augmenter inutilement de 8% les impôts locaux.

Notre ville est-elle en aussi grande difficulté financière que ce que le maire sortant le laisse croire?

Cette question a été posée sur bandolavecvous, Laetitia Quilici répond :
“Il est clair que le constat de la situation financière de la Ville révèle des charges de personnel importantes, et certaines recettes en baisse (produit des jeux…).
Le désengagement de l’Etat (- 400 000 euros cette année), s’il ne représente que 2% du budget de fonctionnement, impose également de réaliser des économies, et à l’avenir, de limiter la politique de recrutement, en optimisant les compétences existantes.

Mais pour autant, la situation est loin d’être aussi catastrophique qu’annoncé : la ville n’a pas d’emprunts toxiques, son endettement est très faible, et sa fiscalité la place dans la  1/2  des communes du Var les moins imposées.

Pour comparer avec nos voisins, quelques chiffres concernant la fiscalité locale 2015:

……………….Taxe d’Habitation ​​   Taxe Foncier Bâti(résidences principales)

Bandol :               ​11,94 %​​                   18,34 %

Saint-Cyr :​​          13,56 %​​                   22,10 %

Sanary :​​               11,67 %​​                    19,78 %

La politique financière menée par M. Joseph a été marquée par l’incohérence des choix effectués.

Réduire les dépenses de fonctionnement ne signifie pas opérer une réduction systématique de tous les postes, comme il l’a fait, mais de dégager des priorités dans la gestion de la ville, afin de soutenir l’activité économique et touristique de Bandol, et de préserver les services rendus aux Bandolais (éducation, jeunesse, action sociale, maintien du tissu associatif etc…).

Et l’arrêt des investissements qu’on a pu constater est préjudiciable au dynamisme de la ville.

Bref, Bandol a des atouts importants, et la situation peut être rétablie grâce à une gestion saine et intelligente des finances communales.”
*Lire la réponse à la question “Le fait de ne pas avoir voté le budget a eu comme conséquence une augmentation d’impôts ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

6 visiteur(s) en ligne actuellement
6 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 6 , à 12:01 am UTC
Ce mois: 17 , à 11-03-2020 09:19 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050