Amicale des bandolaises et bandolais.

Ce message s’enrichira de vos remarques, de vos questions.
Mon idée est que nous passions au dessus de tout ce qui nous sépare, de tout ce qui nous oppose pour ne parler que de Bandol sans pour autant nous empêcher d’échanger nos points de vues mais toujours pour construire une vie meilleure ici, si on ne peut pas le faire ailleurs.
Vous avez un nouveau sondage auquel vous pouvez répondre.
Faire partie de cette amicale ne vous coutera que la peine de le dire, rien de plus.

Christian Viala
www.bandol-blog.com

55 commentaires sur “Amicale des bandolaises et bandolais.”

  1. C.V.

    Voilà, c’est fini.
    3 juin, 3 juillet c’est bien assez pour savoir que l’on a 35 amis.
    la liste est ici, vous pouvez la consulter et vérifier que vous en faites bien partie en comparant avec votre adresse IP.
    adresse IP(internet protocol), c’est l’adresse de votre ordinateur le jour ou vous avez voté.
    Si elle n’a pas changé, il n’y a pas de problème.
    Si vous ne la trouvez pas et que vous vous êtes déclaré ami des bandolais et bandolaises, n’ayez pas de crainte il suffira de le dire à l’entrée pour être accepté, le jour venu.

    #8289
    • GARRIDO

      Bien sur « notre LISTE » n’a absolument rien à voir avec celle du film de SPIELBERG, celle de SCHINDLER.
      Ce film m’avait absolument bouleversée et me bouleverse encore. Mais je pensais que seuls les noms d’Oskar Schindler et ceux des officiers de l’armée allemande avaient été gardés, mais que les autres personnages étaient fictifs
      J’ai trouvé grâce à l’article ci-dessous que le rédacteur de la liste avait également existé.
      J’avais envie de vous faire partager son histoire, si vous ne la connaissiez pas.

      “Mieczyslaw Pemper, dit Mietek, s’est éteint à l’âge de 91 ans, dans la ville allemande d’Augsbourg, où il vivait. Si son nom reste inconnu, il fut le rédacteur de la désormais célèbre “liste de Schindler”, qui permit de sauver la vie de plus d’un millier de juifs durant la seconde guerre mondiale.

      Né dans une famille juive à Cracovie en 1920, Pemper vivait depuis 1958 dans une petite ville de Bavière, qui l’avait fait citoyen d’honneur. Il y fut consultant en entreprises et ne révéla son passé durant la période nazie qu’en 1993 lorsque sortit au cinéma le film aux sept oscars La Liste de Schindler, de Steven Spielberg.

      En mars 1943, alors qu’il avait été fait prisonnier, il fut affecté au service d’Amon Göth, le commandant du camp de travail forcé de Plaszow, à Cracovie. C’est là qu’il se lia avec l’entrepreneur Oskar Schindler, avec qui il rédigea une liste de quelque 1 200 juifs internés dans le camp et que Schindler voulait faire travailler dans ses usines d’émail et de munitions. Ces juifs furent ainsi sauvés d’une mort certaine.

      Par la suite, Pemper a été le principal témoin de l’accusation lors du procès d’Amon Göth en 1946. Oskar Schindler est quant à lui mort en 1974 dans l’anonymat. Il fut honoré à titre posthume du titre de “Juste parmi les nations”.

      #8292
  2. christine DD

    Hello,

    Bon je prend le train en marche, j’ai lu rapidos les avis des uns et des autres.Ma foi je pense que si tout le monde avait la même opinion on n’avancerait pas.
    Je suis aussi bandolaise pur souche née à Bandol, j’adhère (si c’est ça qu’il faut dire …)et j’espère que les bandolais de coeurs se mélangeront aux bandolais de naissance.
    Christine

    #8283

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

3 visiteur(s) en ligne actuellement
3 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 15 , à 12:00 pm UTC
Ce mois: 26 , à 09-24-2020 08:42 pm UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050