A toutes les femmes! Par Marie France

Il y a …..

 

Il y a tant de tendresse dans son coeur

Il y a tant d’espoirs au bout de ses nuits

Il y a tant de silences aveugles et sourds

Il y a tant de larmes d’ambre et de miel

Il y a tant de rêves qu’elle garde secrets

Il y a tant de frissons au fil des heures

Il y a tant de matins mouillés de pluie

Il y a tant de passions jour après jour

Il y a tant de couleurs à son arc-en-ciel

Il y a tant de caresses à peine ébauchées


Il y a tant de colère parfois qui gronde

Il y a tant de temps arrêté à sa montre

Il y a tant de non-dits qui l’enferment

Il y a tant de préjugés qui la blessent

Il y a tant de d’étoiles qui scintillent

Il y a tant de solitude dans son monde

Il y a tant de hasards et de rencontres 

Il y a tant d’horizons  un peu ternes 

Il y a tant d’indifférence qui l’agresse

Il y a tant de regards qui la déshabillent


Il y a tant de soupirs les nuits de fièvre

Il y a tant de fous rires au fond de sa tête

Il y a tant d’amour dans l’éclat de ses yeux

Il y a tant de nostalgie quand vient le soir

Il y a tant de douceur au creux de ses bras

Il y a tant de baisers cerises sur ses lèvres

Il y a tant de doutes à son âme inquiète

Il y a tant de soleil accroché à ses cheveux

Il y a tant de confiance dans son regard

Il y a tant de femmes et une seule à la fois …..

 

Marie-France

www.bandol-blog.com

NDC: A VOS TWEETS, Mesdames!!! C’est le moment! Exprimez-vous!

WomenWishes : le hashtag qui fait avancer les droits des femmes

2 commentaires sur “A toutes les femmes! Par Marie France”

  1. lalouche83

    Les femmes sont sur la terre
    Pour tout idéaliser ;
    L’univers est un mystère
    Que commente leur baiser.

    C’est l’amour qui, pour ceinture,
    A l’onde et le firmament,
    Et dont toute la nature,
    N’est, au fond, que l’ornement.

    Tout ce qui brille, offre à l’âme
    Son parfum ou sa couleur ;
    Si Dieu n’avait fait la femme,
    Il n’aurait pas fait la fleur.

    À quoi bon vos étincelles,
    Bleus saphirs, sans les yeux doux ?
    Les diamants, sans les belles,
    Ne sont plus que des cailloux ;

    Et, dans les charmilles vertes,
    Les roses dorment debout,
    Et sont des bouches ouvertes
    Pour ne rien dire du tout.

    Tout objet qui charme ou rêve
    Tient des femmes sa clarté ;
    La perle blanche, sans Eve,
    Sans toi, ma fière beauté,

    Ressemblant, tout enlaidie,
    À mon amour qui te fuit,
    N’est plus que la maladie
    D’une bête dans la nuit.

    Victor Hugo.
    (1802 – 1885)

    #17837
  2. la passante

    Hommage à TOUTES avec “la complainte des filles de joie” Brassens

    NDC: j’ai trouvé la chanson interprétée par la Grande Dame!

    #17836

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

5 visiteur(s) en ligne actuellement
5 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 14 , à 12:06 pm UTC
Ce mois: 16 , à 10-08-2020 04:33 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050