Edgar Morin, philosophe et sociologue.

Clic sur l'image pour lire l'entretien réalisé par David Solon

Dossier – Que faire dans cette période de crise aiguë ? S’indigner, certes. Mais surtout agir. A 90 ans, le philosophe et sociologue nous invite à résister au diktat de l’urgence. Pour lui, l’espoir est à portée de main. Entretien.

NDC: Pourquoi vouloir toujours aller plus vite?

Extrait de l’entretien:
La vitesse fait partie du grand mythe du progrès, qui anime la civilisation occidentale depuis le XVIIIe et le XIXe siècle. L’idée sous-jacente, c’est que nous allons grâce à elle vers un avenir toujours meilleur. Plus vite nous allons vers cet avenir meilleur, et mieux c’est, naturellement. C’est dans cette optique que se sont multipliées les communications, aussi bien économiques que sociales, et toutes sortes de techniques qui ont permis de créer des transports rapides. Je pense notamment à la machine à vapeur, qui n’a pas été inventée pour des motivations de vitesse mais pour servir l’industrie des chemins de fer, lesquels sont eux-mêmes devenus de plus en plus rapides. Tout cela est corrélatif par le fait de la multiplication des activités et rend les gens de plus en plus pressés. Nous sommes dans une époque où la chronologie s’est imposée.

Information de TV83


www.bandol-blog.com

2 commentaires sur “Edgar Morin, philosophe et sociologue.”

  1. patrick lacaze

    1 / Nous ne sommes pas dans une période de “crise” aiguë, nous traversons une période de rééquilibrage planétaire qui induit une remise en cause de notre équilibre sociétal entre les PIB et les coconns pour faire face à la conccurence de pays émergents dont les acquis sociaux sont très en deça des notres.Il n’y a pas de “crise” il y a une situation constante, permanente (endémique). Arrêtons de parler de “crise”
    2 / La vitesse n’est pas un mythe sinon les avions seraient mythés ;o)
    3 / La vitesse procure du temps que nous mettons à profit pour avoir plus de richesse (par le travail) ou plus de plaisir (par les loisirs). La notion de plaisir liée à la vitesse, qui met à notre portée des millions de sites autrefois invisitables est une notion suggestive liée à notre vision du plaisir, et cette vision évolue en fonction de notre époque, là je suis d’accord. Mais ça ne me culpabilise pas du tout. C’est pourquoi je fais du vélo au lieu du footing : je visite plus de site avec mon vélo. Par la vitesse mon choix de parcours se diversifie, donc pour un même effort plus de plaisir. Et ça c’est pas bien ?

    #10857
    • C.V.

      Je rêve!
      Tu prends ton vélo pour “visiter”, certains le prennent quand ils en ont un, pour aller travailler lorsqu’ils ont du travail.
      Il y a des milliers de gens qui crèvent de faim dans notre pays, d’autres qui n’ont pas de toit au dessus de leur tête et toi tu visites à vélo!

      Elle est pas belle la vie!

      #10859

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

COMMUNIQUÉ

Agenda du mois

  • L'AGENDA

Metropole Var

  • Metropole Var

Urgences Bandol

  • URGENCES

Mon adresse IP

IP address

5 visiteur(s) en ligne actuellement
5 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 5 , à 12:22 am UTC
Ce mois: 17 , à 10-25-2020 11:16 am UTC
Cette année: 381 , à 01-26-2020 03:13 pm UTC
Tout le temps: 6044 , à 01-26-2011 10:53 am UTC
%d blogueurs aiment cette page :
11134050